7 problèmes de santé mentale associés au trouble de la personnalité limite

Date:

Partager sur

Le trouble de stress post-traumatique (TSPT) est un problème de santé mentale qui affecte certaines personnes ayant vécu, été témoins ou exposées à un événement traumatisant. Cela peut inclure un accident de voiture, une catastrophe naturelle, des violences physiques, une agression sexuelle ou un combat militaire. On ne sait pas combien de personnes souffrent à la fois de TSPT et de trouble borderline, mais une étude de 2015 a révélé que plus de 53% des personnes atteintes de trouble borderline répondaient également aux critères du TSPT à un moment donné de leur vie. De plus, les personnes ayant été abusées sexuellement dans leur enfance ont un risque plus élevé de développer un trouble borderline que la population générale.

Les experts pensent que la génétique pourrait être une cause de la coexistence de ces deux conditions. Ils estiment également que les événements indésirables de la vie peuvent interagir avec la vulnérabilité biologique des individus et les rendre plus susceptibles de développer un trouble de la personnalité limite. Par exemple, l’événement qui a déclenché le SSPT pourrait augmenter le risque de trouble borderline. Une étude de 2017 suggère également que les traumatismes de l’enfance peuvent altérer le cerveau et rendre une personne plus susceptible de développer un trouble borderline.

Il est important de noter que même si une personne atteinte de trouble borderline a pu subir un traumatisme, si elle ne présente pas les symptômes du SSPT tels que des symptômes intrusifs, un engourdissement émotionnel et une excitation ou une hypervigilance accrue, elle ne répondra pas aux critères d’un diagnostic de SSPT.

Le trouble dépressif majeur (TDM) est un trouble de l’humeur qui est souvent associé au trouble borderline. Des études montrent que entre 38% et 71% des personnes atteintes de l’un de ces troubles souffrent également de l’autre. Les symptômes courants du TDM comprennent des périodes prolongées de mauvaise humeur, de manque d’intérêt, de fatigue et de problèmes de sommeil, qui sont également des symptômes du trouble borderline.

Cependant, il est important de noter que les personnes atteintes de trouble borderline ont des problèmes de régulation émotionnelle et d’instabilité non seulement au niveau de leur humeur, mais également dans de nombreux domaines non directement liés à l’humeur, tels que les relations interpersonnelles.

Par conséquent, le TSPT et le TDM sont des comorbidités courantes du trouble borderline. Les personnes atteintes de trouble borderline peuvent également présenter des symptômes du SSPT et du TDM, mais leurs problèmes de régulation émotionnelle et d’instabilité vont au-delà des symptômes du TDM. La coexistence de ces conditions peut être causée par des facteurs génétiques et des événements indésirables dans la vie des individus, tels que les traumatismes de l’enfance. Il est important de diagnostiquer et de traiter ces comorbidités afin d’améliorer la santé mentale et le bien-être des personnes atteintes de trouble borderline.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bols chantants tibétains : Pourquoi faut il autant du bien ?

Vous cherchez un moyen original de vous détendre, de méditer et de faire vibrer votre âme ? Ne...

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...