Comment Zoloft a calmé les bavardages et m’a rendu moi-même

Par : Matthieu Gallet

Date:

Partager sur

Un jour, alors que je parcourais la base de données médicale PubMed sur mon ordinateur, je suis tombé sur un article traitant d’une femme de 70 ans souffrant de PBA suite à un traumatisme crânien. Ses symptômes étaient similaires aux miens, bien que la cause soit différente (un AVC plutôt que la sclérose en plaques). Cette femme avait trouvé du soulagement en prenant Zoloft (sertraline), un antidépresseur de la classe des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) qui agit en augmentant les niveaux de sérotonine dans le cerveau.

Intrigué par cette découverte, j’ai appris que Zoloft est également utilisé pour traiter le trouble d’anxiété sociale et est souvent prescrit hors indication pour traiter la PBA. Lorsque j’ai décidé d’essayer Zoloft moi-même, j’ai rapidement ressenti ses effets positifs. Les pensées incessantes et perturbantes qui m’empêchaient d’être pleinement présent et concentré dans les interactions sociales ont commencé à disparaître. Je me sentais plus détendu, attentif et impliqué dans les conversations.

En prenant Zoloft, j’ai également remarqué une amélioration significative dans la gestion de mes émotions. Je me suis senti plus en phase avec moi-même et plus à l’aise dans des situations qui auraient autrefois déclenché de l’anxiété. Par exemple, lors d’un récent rendez-vous médical, je me suis senti calme et ancré, malgré mes difficultés de mobilité. Ce médicament m’a permis de retrouver une partie de mon identité et de me sentir plus en contrôle de mes émotions.

En complément de Zoloft, l’utilisation d’un fauteuil roulant manuel a également contribué à réduire mon niveau de stress et d’insécurité. Cette combinaison de médication et d’aide à la mobilité m’a permis de retrouver un équilibre émotionnel et une confiance en moi que j’avais perdus. Grâce à Zoloft, je me sens à nouveau comme mon « ancien moi » émotionnellement et je gère mieux les défis du quotidien.

En conclusion, Zoloft s’est avéré être un outil précieux dans ma lutte contre la PBA et a contribué à améliorer significativement ma qualité de vie. Son effet positif sur mes émotions et ma capacité à gérer le stress m’a permis de retrouver une certaine normalité et de renouer avec moi-même. Je considère ce traitement comme une étape importante dans mon parcours vers le bien-être émotionnel et la résilience face à la maladie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Sur le même thème

[categoryposts]

Articles relatifs

Les enjeux éthiques de la robotique dans le domaine médical

L'intégration croissante de la robotique dans le domaine médical révolutionne les soins de santé, offrant des possibilités sans...

Comment choisir un bol tibétain : Le guide complet pour trouver l’instrument parfait

Les bols tibétains, également connus sous le nom de bols chantants, sont devenus des outils populaires pour la...

La sonothérapie : une symphonie pour votre bien-être !

Vous êtes-vous déjà demandé si les sons pouvaient avoir un impact sur votre santé ? Eh bien, accrochez-vous...

Les bols tibétains sont-ils dangereux ?

Les bols chantants tibétains sont devenus très populaires ces dernières années pour leurs supposés bienfaits sur la relaxation...