Les joueuses de crosse des lycéennes devraient-elles être tenues de porter les mêmes casques que les lycéens ?

Date:

Partager sur

Les joueuses de crosse au niveau secondaire présentent un risque plus élevé de commotion cérébrale suite à un impact de bâton ou de balle que les joueurs masculins. En effet, dans la crosse féminine, les joueuses sont autorisées, mais pas obligées, de porter un casque de protection flexible, contrairement aux joueurs masculins qui utilisent un casque rigide avec un masque intégral. Une nouvelle étude publiée en mai 2020 dans l’Épidémiologie des blessures révèle que si les joueuses de crosse utilisaient les mêmes casques que ceux obligatoires pour les joueurs masculins, le nombre de commotions cérébrales subies par les filles pourrait être réduit de 44%.

Les chercheurs ont utilisé les données sur les commotions cérébrales dans la crosse provenant de la National High School Sports-Related Injury Surveillance Study, un outil de collecte de données en ligne qui permet de comparer les taux de blessures dans tous les sports. En analysant le nombre de commotions cérébrales, le nombre d’événements et d’entraînements, ainsi que la cause des commotions cérébrales, les chercheurs ont estimé le pourcentage de commotions cérébrales chez les filles qui aurait pu être évité si elles portaient le même casque que les garçons.

Les enquêteurs ont découvert que les taux de commotions cérébrales chez les garçons et les filles étaient presque similaires, mais les causes des commotions cérébrales étaient différentes. Dans la crosse féminine, le contact avec un bâton ou une balle était la cause la plus fréquente, représentant 72,7% de toutes les commotions cérébrales, alors que le contact entre les joueurs représentait 19,8%. Pour la crosse masculine, près des deux tiers des commotions cérébrales étaient causées par un contact entre joueurs, et le contact avec un bâton ou une balle représentait 23,5%.

Les règles de la crosse pour les filles et les garçons diffèrent. Le jeu des filles est conçu pour être « plus doux et plus sûr », explique le Dr Comstock. Les filles ne sont pas autorisées à avoir des contacts corporels ou des mises en échec comme les garçons, et elles sont soumises à la règle de la « sphère », qui stipule qu’il y a une bulle imaginaire de sept pouces autour de la tête de chaque fille, et personne n’est autorisé à la toucher. Cependant, ces règles ne semblent pas les protéger efficacement contre les commotions cérébrales.

Selon le Dr Comstock, exiger que les filles portent le même casque que les garçons semble être l’une des options les plus logiques et éprouvées pour réduire le risque de commotion cérébrale dans la crosse féminine. De nombreuses recherches montrent que les casques sont efficaces pour prévenir les blessures causées par un impact direct sur la tête par un bâton ou une balle. Cependant, ils sont moins efficaces pour prévenir les commotions cérébrales causées par un contact entre joueurs.

Bien que les filles ne soient pas autorisées à porter les mêmes casques rigides que les garçons, il existe des casques de protection optionnels pour la crosse féminine. US Lacrosse, l’organisme directeur de la crosse aux États-Unis, a collaboré avec ASTM International pour développer un casque de protection standard pour la crosse féminine. Ce casque couvre entièrement la tête et est flexible pour éviter de blesser les joueurs qui ne le portent pas. Cependant, très peu de filles ont choisi de porter ce casque optionnel.

Il est important de souligner que la pratique sportive, lorsqu’elle est effectuée en toute sécurité, est un élément essentiel d’un mode de vie sain pour les jeunes. Les résultats de cette étude ne visent pas à dissuader les filles de pratiquer la crosse au niveau secondaire, mais plutôt à mettre en évidence la nécessité d’améliorer la sécurité dans ce sport. Les chercheurs et les experts recommandent de réévaluer les règles et d’exiger le port de casques rigides pour réduire le risque de commotion cérébrale chez les joueuses de crosse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...

Quelles maladies un chien peut il transmettre à l’homme ?

Nos amis à quatre pattes peuvent nous apporter beaucoup de joie et d'affection, mais il est important de...