Symptômes d’épilepsie et types de crises

Date:

Partager sur

L’état de mal est un phénomène qui se produit lorsque quelqu’un a une crise prolongée ou plusieurs crises consécutives sans interruption entre les deux. Contrairement aux crises normales, ces types de crises sont moins susceptibles de s’arrêter d’elles-mêmes.

Les crises tonico-cloniques généralisées sont particulièrement préoccupantes car il est important de les arrêter avant qu’elles ne durent trop longtemps. En général, les crises ne durent que deux à trois minutes au maximum. Cependant, si une crise dure plus de cinq minutes, cela est considéré comme nécessitant une intervention médicale.

Si vous êtes témoin d’une crise tonico-clonique, il est crucial de s’assurer que la personne est en sécurité et de noter l’heure à laquelle la crise a commencé. Si la crise dure plus de cinq minutes, il est impératif d’appeler immédiatement les services d’urgence au 911.

Lors d’une crise tonico-clonique, plusieurs systèmes corporels peuvent être affectés, notamment la respiration, la fréquence cardiaque et le métabolisme de la personne. Il est important de savoir que le risque de dommages neurologiques liés à la crise augmente considérablement après plus de 30 minutes (source : AESnet).

Il existe des mesures importantes à prendre pour aider quelqu’un en état de mal. Tout d’abord, il faut s’assurer que la personne ne se blesse pas pendant la crise. Il est recommandé de placer des coussins ou des objets mous autour d’elle pour amortir les chocs éventuels. Il est également important de ne pas essayer de retenir les mouvements de la personne, car cela pourrait causer des blessures.

Dans le cas d’une crise prolongée, il peut être nécessaire d’administrer un médicament anticonvulsivant pour arrêter la crise. Si vous êtes formé à l’utilisation de ces médicaments, vous pouvez les administrer selon les instructions fournies par un professionnel de la santé. Sinon, il est crucial de contacter les services d’urgence pour obtenir une assistance médicale immédiate.

Il est également important de rester calme et rassurant pendant la crise, car cela peut aider à réduire l’anxiété de la personne en crise. Après la crise, il est essentiel de rester avec la personne jusqu’à ce qu’elle soit complètement réveillée et orientée dans le temps et l’espace.

En résumé, l’état de mal est une situation grave qui nécessite une intervention médicale immédiate. Si vous êtes témoin d’une crise prolongée ou de plusieurs crises consécutives, il est crucial de prendre les mesures appropriées pour assurer la sécurité de la personne en crise et obtenir une assistance médicale rapidement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Est-il temps de passer à un exercice MS ?

En préparation d'une interview demandée pour une station de radio locale, j'ai effectué des recherches qui m'ont...

La névralgie du trijumeau est une véritable douleur au visage

Dans mes rêves les plus fous, je n'aurais jamais imaginé me réveiller un jour avec une douleur...

Le tériflunomide peut retarder l’apparition des symptômes de la SEP chez les personnes atteintes de RIS

Le syndrome radiologiquement isolé (RIS) est une condition dans laquelle une personne présente des anomalies et des...

Physiothérapie pour la maladie de Parkinson : qu’est-ce qui aide vraiment ?

La maladie de Parkinson (MP) est un trouble progressif qui affecte le système nerveux, agissant comme le...