9 choses à faire et à ne pas faire en cas de migraine

Date:

Partager sur

Si vous souffrez de migraines, vous savez que les crises de migraine peuvent être déclenchées par différents facteurs. Ceux-ci peuvent inclure des niveaux élevés de stress, des perturbations du sommeil, des changements climatiques, ainsi que votre alimentation, y compris ce que vous mangez et buvez, et quand. Les déclencheurs alimentaires sont parmi les déclencheurs les plus fréquemment signalés par les personnes souffrant de migraine, explique le Dr Vincent Martin, directeur du centre des maux de tête et des douleurs faciales de l’Institut de neurosciences Gardner de l’Université de Cincinnati et président de la National Headache Foundation (NHF). Une partie de la frustration de vivre avec la migraine consiste à essayer de comprendre ce qui la déclenche. Vous pourriez boire un verre de vin rouge une fois et avoir mal à la tête, mais une autre fois, cela ne se produira pas, dit-il.

Avant tout, il est important de comprendre comment la migraine diffère des autres types de maux de tête. Selon le Dr Juliana VanderPluym, spécialiste des maux de tête au département de neurologie de la clinique Mayo à Phoenix, en Arizona, une crise de migraine n’est pas simplement un mal de tête, mais un changement dans l’état du cerveau, ce qui signifie que des sens tels que le toucher, la vue et l’odorat sont également affectés.

Alors que les scientifiques débattent de la cause exacte de la migraine, il semble que des facteurs environnementaux tels que l’alimentation jouent un rôle dans le déclenchement des crises de migraine. Pour prévenir les crises et améliorer votre santé globale, essayez d’apporter les ajustements suivants à votre alimentation.

Tout d’abord, il est recommandé de s’en tenir aux aliments frais. Un régime alimentaire sain contre la migraine consiste à manger beaucoup de légumes et de fruits et à réduire les sucres ajoutés et les aliments transformés. Si vous ne savez pas par où commencer, essayez de baser vos repas sur le régime méditerranéen, dont il a été démontré qu’il a des effets anti-inflammatoires. En plus des fruits et légumes, le régime méditerranéen est riche en céréales complètes, fruits de mer, noix, légumineuses et huile d’olive, avec de petites quantités de produits laitiers tels que le yaourt et le fromage. Préparer vos propres repas à partir de zéro peut être utile pour contrôler les ingrédients et s’assurer que vous mangez des aliments simples et sains.

Cependant, il est important de ne pas exclure les aliments sains comme déclencheurs possibles. Même certains aliments sains peuvent déclencher des crises de migraine, tels que les agrumes, les cacahuètes et les noix, les haricots et les produits laitiers fermentés. Certaines personnes souffrant de migraine peuvent également avoir une maladie cœliaque, auquel cas la consommation de gluten peut déclencher des crises de migraine. Travailler avec un médecin lors de l’apport de ces changements alimentaires est recommandé pour maintenir une alimentation saine et équilibrée.

Il est également conseillé d’inclure des acides gras oméga-3 dans votre alimentation, car certaines données suggèrent que cela pourrait réduire les symptômes de la migraine. Les aliments riches en oméga-3 comprennent le saumon, les graines de lin, les noix et les graines de chia. Il est recommandé de limiter les aliments riches en oméga-6, tels que les huiles végétales. Cependant, des recherches de meilleure qualité sont nécessaires pour comprendre le rôle des oméga-3 dans le traitement de la migraine.

D’autre part, il est conseillé de ne pas abuser de la caféine, car cela peut augmenter le risque de symptômes de sevrage à la caféine lorsque vous arrêtez d’en consommer. Il est recommandé de limiter votre consommation de caféine à moins que vous ne constatiez que même une petite quantité déclenche des symptômes de migraine chez vous.

Enfin, il est important de suivre vos propres déclencheurs alimentaires personnels pour mieux comprendre ce qui déclenche vos crises de migraine. Certaines personnes peuvent être sensibles au glutamate monosodique (MSG), présent dans certains aliments asiatiques, tandis que d’autres peuvent être sensibles à la déshydratation. Il est recommandé de rester hydraté en buvant de l’eau tout au long de la journée.

En résumé, l’alimentation joue un rôle important dans le déclenchement des crises de migraine. Il est recommandé de s’en tenir aux aliments frais, d’inclure des acides gras oméga-3 dans votre alimentation, de rester hydraté et de suivre vos propres déclencheurs alimentaires personnels. Travailler avec un médecin est important pour maintenir une alimentation équilibrée et saine tout en réduisant les symptômes de la migraine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Comment je m’éloigne de la SEP

Depuis plus de vingt ans, j'ai été diagnostiqué avec la sclérose en plaques (SEP) et j'ai partagé...

https://www.everydayhealth.com/columns/trevis-gleason-life-with-multiple-sclerosis/finding-balance-in-a-post-pandemic-world/

Trouver l'équilibre dans un monde post-pandémique Dans un monde post-pandémique, il est crucial de trouver un équilibre pour...

https://www.everydayhealth.com/outside-in/how-multiple-sclerosis-affects-the-body/

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie auto-immune qui affecte le système nerveux central, comprenant le...

Troubles du sommeil : ces signes qui pourraient indiquer une maladie grave

Le sommeil est un élément essentiel à notre santé et à notre bien-être. Il nous permet de recharger...