Maux de tête et bébé : Concilier migraines et maternité

Date:

Partager sur

La décision de choisir si et quand avoir des enfants est l’une des plus importantes de la vie. De nombreux facteurs entrent en jeu, tels que votre carrière, votre relation amoureuse, votre situation financière et vos objectifs à long terme. Pour les femmes vivant avec des migraines, cette décision peut être encore plus complexe. Les préoccupations concernant la grossesse, la santé du bébé et les dépenses supplémentaires quotidiennes peuvent être des sources de stress. Vivre avec une maladie invalidante peut amener de nombreuses femmes à se demander si avoir un bébé est le bon choix, que ce soit maintenant ou jamais.

Une étude réalisée en 2020 a montré que près d’une femme sur cinq atteinte de migraines évite une grossesse en raison de sa maladie. Les raisons les plus souvent citées sont la crainte que les symptômes de la migraine s’aggravent pendant la grossesse, que la migraine rende la grossesse difficile et que les médicaments contre la migraine affectent le développement de l’enfant. Cependant, selon le Dr Amaal Starling, neurologue et spécialiste des migraines à la Mayo Clinic de Phoenix, en Arizona, il est tout à fait possible d’avoir une grossesse et un accouchement réussis tout en vivant avec des migraines.

La première étape importante est d’avoir un professionnel de la santé, qu’il s’agisse d’un neurologue spécialisé dans les maux de tête ou d’un médecin de soins primaires, qui puisse collaborer avec votre obstétricien-gynécologue. Il est essentiel de discuter avec votre professionnel de la santé des options de traitement qui peuvent être efficaces pendant la grossesse, que ce soit pour la prévention des migraines ou pour le soulagement des crises.

Il est également important de comprendre l’impact de la migraine sur votre grossesse et votre bébé, ainsi que vos options pour gérer les migraines pendant cette période. Par exemple, il est recommandé d’éviter les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pendant la grossesse, car ils peuvent augmenter le risque de malformations congénitales ou de fausse couche. Il est également prouvé que chez de nombreuses femmes, les migraines s’améliorent pendant la grossesse. Cependant, chez certaines femmes, les migraines peuvent s’aggraver au cours du premier trimestre en raison de changements hormonaux.

Il est important de noter que les migraines peuvent augmenter le risque de certaines complications pendant la grossesse, telles que la prééclampsie et les troubles de la coagulation sanguine. Il est donc essentiel d’informer immédiatement votre gynécologue et votre médecin spécialisé dans les migraines si vous présentez de nouveaux symptômes de migraine ou si vos migraines s’aggravent pendant la grossesse.

Il existe des moyens de gérer les migraines pendant la grossesse. Il est important de considérer la migraine comme une maladie avec un seuil de tolérance individuel. Il est conseillé de prendre des médicaments sûrs pendant la grossesse, en commençant par une dose faible et en augmentant progressivement si nécessaire. Il est également recommandé de pratiquer des techniques de relaxation, de maintenir une alimentation équilibrée et de faire de l’exercice régulièrement.

En conclusion, il est tout à fait possible d’avoir une grossesse réussie tout en vivant avec des migraines. Il est important de discuter avec votre professionnel de la santé pour trouver les meilleures options de traitement et de gestion des migraines pendant la grossesse. Avec la bonne planification et le bon soutien médical, vous pouvez prendre la décision qui vous convient le mieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bols chantants tibétains : Pourquoi faut il autant du bien ?

Vous cherchez un moyen original de vous détendre, de méditer et de faire vibrer votre âme ? Ne...

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...