Effets secondaires des médicaments contre la SEP qui affectent votre peau

Date:

Partager sur

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie qui peut nécessiter la prise de divers médicaments. Cependant, ces médicaments peuvent avoir des effets sur la peau. Certains effets secondaires peuvent être gérés avec des remèdes en vente libre ou des soins à domicile, mais d’autres peuvent indiquer une réaction médicamenteuse grave qui doit être signalée à un professionnel de la santé.

Si vous ressentez des symptômes et que vous n’êtes pas sûr s’il s’agit d’un effet secondaire d’un médicament ou si cela est considéré comme grave, il est important d’en parler à votre médecin ou à votre pharmacien. Si les effets secondaires des médicaments vous empêchent d’utiliser les médicaments prescrits pour la SEP, il est essentiel d’en informer votre équipe médicale. Il peut exister des alternatives au médicament que vous utilisez ou des moyens de réduire les effets secondaires.

Les médicaments injectables pour la SEP peuvent entraîner des douleurs au site d’injection, ainsi que des rougeurs et des marques fermes dans la zone. Ces réactions liées à l’injection sont courantes avec certains traitements de fond, tels que l’ofatumumab (Kesimpta). Pour réduire ces réactions, il est recommandé d’appliquer de la glace ou de la chaleur sur la peau avant l’injection. Prendre une douche avant l’injection peut également rendre la peau plus poreuse et faciliter l’injection. L’application d’un tampon d’hamamélis après l’injection peut aider à réduire les douleurs et les démangeaisons.

Les médicaments oraux contre la SEP, tels que le fumarate de diméthyle (Tecfidera) et le fumarate de diroximel (Vumérité), peuvent provoquer des bouffées vasomotrices, des rougeurs et des éruptions cutanées. Prendre de l’aspirine avant la prise du médicament peut réduire ces symptômes. Prendre le médicament avec de la nourriture peut également aider à réduire les bouffées vasomotrices.

Certains médicaments administrés par perfusion intraveineuse, comme le natalizumab (Tysabri) et l’alemtuzumab (Lemtrada), peuvent entraîner des éruptions cutanées et des réactions allergiques. Pour réduire ces symptômes, des antihistaminiques ou des stéroïdes peuvent être administrés. Ralentir la perfusion peut également aider.

La perte et l’amincissement des cheveux sont des effets secondaires courants de certains médicaments contre la SEP, tels que la cladribine (Mavenclad), le tériflunomide (Aubagio) et les interférons bêta injectés. Ces effets sont généralement temporaires.

Certains médicaments contre la SEP peuvent augmenter le risque de développer le zona, une infection virale de la peau. Il est recommandé de recevoir le vaccin Shingrix pour prévenir le zona si vous prenez certains médicaments contre la SEP.

Certains médicaments contre la SEP, tels que le Lemtrada et le fingolimod (Gilenya), ont été associés à des cas de cancer de la peau. Il est recommandé de subir un examen cutané avant de commencer ces traitements et de se faire examiner régulièrement par un dermatologue.

En conclusion, il est important de connaître les effets secondaires des médicaments contre la SEP sur la peau et de les signaler à un professionnel de la santé si nécessaire. Il existe des moyens de gérer ces effets secondaires et de trouver des alternatives si nécessaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bols chantants tibétains : Pourquoi faut il autant du bien ?

Vous cherchez un moyen original de vous détendre, de méditer et de faire vibrer votre âme ? Ne...

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...