La FDA reçoit la première demande de pilule contraceptive en vente libre

Date:

Partager sur

HRA Pharma a soumis une demande à la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis pour la commercialisation d’une pilule contraceptive en vente libre. Si cette demande est approuvée, il s’agirait de la première pilule contraceptive quotidienne disponible sans ordonnance aux États-Unis.

Depuis plus de 60 ans, les pilules contraceptives destinées aux femmes sont disponibles sur ordonnance aux États-Unis, leur permettant de planifier leur grossesse selon leurs souhaits. HRA Pharma est convaincue que la disponibilité d’une pilule contraceptive en vente libre permettrait à un plus grand nombre de femmes d’accéder à la contraception sans rencontrer d’obstacles inutiles.

Cette proposition de pilule contraceptive en vente libre a reçu le soutien de grandes organisations médicales telles que le Collège américain des obstétriciens et gynécologues (ACOG), l’Association médicale américaine (AMA) et l’Académie américaine des médecins de famille (AAFP). Actuellement, plus de 100 pays proposent déjà des contraceptifs oraux en vente libre, et selon l’AMA, plus de 60% des Américaines soutiennent cette possibilité d’accès sans ordonnance.

Les grossesses non désirées sont un problème de santé publique majeur aux États-Unis, représentant environ 45% de toutes les grossesses. Elles sont associées à des risques accrus pour les mères et les nourrissons, ainsi qu’à des coûts de santé plus élevés. En effet, une étude publiée en 2016 a révélé que 29% des femmes adultes américaines ont rencontré des difficultés pour obtenir une ordonnance ou renouveler leur contraception.

La pilule contraceptive proposée par HRA Pharma, appelée Opill, est un traitement quotidien à base de progestatif uniquement, également connu sous le nom de mini-pilule ou pilule sans œstrogène. Contrairement à d’autres pilules contraceptives qui combinent progestatif et œstrogène, Opill est disponible sur ordonnance depuis 1973 et est considéré comme sûr et efficace pour prévenir la grossesse chez la plupart des femmes.

L’AMA soutient ce type de pilule en tant que premier candidat potentiel pour une vente libre, car les contraceptifs à base de progestatif seul ont moins de contre-indications que les autres contraceptifs oraux.

La contraception hormonale peut augmenter le risque de caillots sanguins, mais ce risque reste faible. Selon la Clinique de Cleveland, environ 10 personnes sur 10 000 par an développent des caillots sanguins liés à la prise de contraception. Une étude publiée dans la revue Pédiatrie a également conclu que les utilisatrices de pilules progestatives présentent un risque de caillot sanguin similaire à celui des non-utilisatrices.

La demande de commercialisation d’une pilule contraceptive en vente libre suscite un intérêt croissant, notamment depuis la décision récente de la Cour suprême de renverser la décision Roe c.Wade, ce qui a renforcé les préoccupations du public concernant les droits reproductifs.

En conclusion, la demande de HRA Pharma pour une pilule contraceptive en vente libre aux États-Unis pourrait permettre à un plus grand nombre de femmes d’accéder facilement à la contraception, en évitant les obstacles liés à l’obtention d’une ordonnance médicale. Cela pourrait contribuer à réduire le nombre de grossesses non désirées et à améliorer la santé reproductive des femmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Physiothérapie pour la maladie de Parkinson : qu’est-ce qui aide vraiment ?

La maladie de Parkinson (MP) est un trouble progressif qui affecte le système nerveux, agissant comme le...

J’ai essayé le BEMER Pro Set pour les symptômes de la SEP

Le coffret BEMER Pro est un appareil qui délivre une énergie électromagnétique pulsée au corps en général...

Quand demander des soins d’urgence pour la SEP

Les soins urgents ou d'urgence sont parfois nécessaires pour les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) pour...

Comment Zoloft a calmé les bavardages et m’a rendu moi-même

Un jour, alors que je parcourais la base de données médicale PubMed sur mon ordinateur, je suis...