Maladie de Cushing : Causes et traitements

Date:

Partager sur

La maladie de Cushing, une affection endocrinienne, est déclenchée par une production excessive de cortisol, une hormone issue des glandes surrénales. Ses origines peuvent résider dans une tumeur surrénale ou dans une utilisation excessive de corticoïdes, qu’ils soient administrés par voie orale ou injectable.

Les symptômes de la maladie de Cushing

Les symptômes de la maladie de Cushing peuvent inclure un gain de poids, surtout autour de la région abdominal, l’apparition de « boules de graisse » (appelées gynecomastie chez les hommes et acanthosis nigricans chez les femmes) sur la peau, l’ostéoporose, l’hypertension artérielle, une augmentation de la soif et de la fréquence urinaire, une augmentation de la sudation, un affaiblissement musculaire et des troubles de l’humeur.

Les traitements

Le traitement dépend de la cause sous-jacente de la maladie de Cushing. Si elle est causée par une tumeur surrénale, la chirurgie peut être utilisée pour enlever la tumeur. Si elle est causée par un excès de consommation de corticoïdes, la dose de médicament est réduite progressivement jusqu’à ce que le patient ne prenne plus de médicaments. Des médicaments tels que les antagonistes des récepteurs de la corticotropine (ACTH) ou les inhibiteurs de la 11β-hydroxylase peuvent être utilisés pour réduire la production de cortisol.

Il est important de noter que la maladie de Cushing peut avoir des conséquences graves sur la santé, comme des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux, il est donc important de consulter un médecin dès que les symptômes apparaissent.

En résumé, la maladie de Cushing est une affection endocrinienne causée par une surproduction excessive de cortisol, une hormone produite par les glandes surrénales. Elle peut être causée par une tumeur surrénale ou par un excès de consommation de corticoïdes.

Les symptômes peuvent inclure un gain de poids, l’apparition de « boules de graisse » sur la peau, l’ostéoporose, l’hypertension artérielle, une augmentation de la soif et de la fréquence urinaire, une augmentation de la sudation, un affaiblissement musculaire et des troubles de l’humeur. Le traitement dépend de la cause sous-jacente de la maladie de Cushing. Il est important de consulter un médecin dès que les symptômes apparaissent pour éviter les conséquences graves sur la santé.

Ressouces :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Sur le même thème

Articles relatifs

https://www.everydayhealth.com/columns/trevis-gleason-life-with-multiple-sclerosis/finding-balance-in-a-post-pandemic-world/

Trouver l'équilibre dans un monde post-pandémique Dans un monde post-pandémique, il est crucial de trouver un équilibre pour...

https://www.everydayhealth.com/outside-in/how-multiple-sclerosis-affects-the-body/

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie auto-immune qui affecte le système nerveux central, comprenant le...

Troubles du sommeil : ces signes qui pourraient indiquer une maladie grave

Le sommeil est un élément essentiel à notre santé et à notre bien-être. Il nous permet de recharger...

Le secret d’un sommeil de rêve :  10 aliments à savourer pour une nuit paisible

Qui n'a jamais rêvé de s'abandonner à un sommeil profond et réparateur, bercé par des rêves enchanteurs ? Si...