Musicothérapie pour les problèmes de démarche liés à la SEP

Date:

Partager sur

Résumé :

Dans cet article, nous découvrons l’impact de la musique sur notre capacité à marcher et à réfléchir, en particulier chez les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP). Une étude a montré que la musicothérapie, qui utilise le rythme et la mélodie pour stimuler le cerveau, peut avoir des effets positifs à court terme sur la vitesse de marche et la fatigue cognitive chez les personnes atteintes de SEP.

L’article mentionne également une interview avec le directeur d’une chorale qui souligne l’importance de la synchronisation du rythme et de la respiration lors du chant en groupe. Cette synchronisation permet aux corps de fonctionner ensemble comme des métronomes internes. Cette idée rappelle à l’auteur comment lui et ses camarades de classe se mettaient en marche lorsqu’ils marchaient ensemble dans les couloirs de leur lycée.

Les chercheurs ont identifié plus de 400 études sur la musicothérapie, la sclérose en plaques et la démarche, dont une douzaine répondaient aux critères pour une analyse plus approfondie. La plupart de ces études ont montré des améliorations à court terme de la vitesse de marche et de la fatigue cognitive chez les personnes atteintes de SEP.

La musicothérapie utilise une combinaison de mélodie et de rythme pour stimuler les voies du cerveau. Certains chercheurs ont constaté une amélioration immédiate de la vitesse de marche et de la fatigue cognitive après seulement 12 minutes d’exposition à la musique. Cependant, les effets bénéfiques diminuent lorsque la musique s’arrête.

Bien que cette étude soit destinée aux thérapeutes pour concevoir des plans de traitement pour les personnes atteintes de SEP, l’auteur suggère qu’il n’y a aucun mal à essayer la musicothérapie chez soi. Par exemple, siffler pendant que l’on travaille pourrait aider à améliorer la marche et la réflexion.

En conclusion, la musicothérapie semble avoir des effets positifs à court terme sur la marche et la fatigue cognitive chez les personnes atteintes de SEP. Bien que les effets à long terme n’aient pas été étudiés, il n’y a aucun mal à essayer cette approche complémentaire et alternative chez soi. La musique a le pouvoir de nous connecter et de stimuler notre corps et notre esprit, et cela ne peut guère faire de mal.

L’auteur recommande également son livre « Chef interrompu » disponible sur Amazon et invite les lecteurs à suivre sa page Facebook « La vie avec la SEP » pour en savoir plus sur la sclérose en plaques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Est-il temps de passer à un exercice MS ?

En préparation d'une interview demandée pour une station de radio locale, j'ai effectué des recherches qui m'ont...

La névralgie du trijumeau est une véritable douleur au visage

Dans mes rêves les plus fous, je n'aurais jamais imaginé me réveiller un jour avec une douleur...

Le tériflunomide peut retarder l’apparition des symptômes de la SEP chez les personnes atteintes de RIS

Le syndrome radiologiquement isolé (RIS) est une condition dans laquelle une personne présente des anomalies et des...

Physiothérapie pour la maladie de Parkinson : qu’est-ce qui aide vraiment ?

La maladie de Parkinson (MP) est un trouble progressif qui affecte le système nerveux, agissant comme le...