Tout sur l’aspirine, la migraine et les maux de tête

Par : Matthieu Gallet

Date:

Partager sur

L’aspirine est un médicament couramment utilisé dans le traitement de la migraine et d’autres types de maux de tête. Selon la Fondation nationale des maux de tête (NHF), l’aspirine présente plusieurs avantages dans le traitement de la migraine, car la douleur associée à ces maux de tête est d’origine chimique.

Lorsque vous ressentez un mal de tête, votre corps produit une surproduction d’une hormone appelée prostaglandine. Ces prostaglandines sont des neurotransmetteurs qui envoient des signaux de douleur au cerveau. L’aspirine agit en bloquant l’activité d’une enzyme appelée cyclooxygénase-1 (COX-1), qui aide votre corps à fabriquer des prostaglandines. En bloquant les effets de la COX-1, l’aspirine réduit les niveaux de prostaglandines produites par votre corps. Cela permet d’arrêter les signaux de douleur perçus par le cerveau, ce qui soulage les maux de tête.

De plus, l’aspirine a également un rôle en tant qu’inhibiteur plaquettaire. Les plaquettes jouent un rôle dans la migraine en s’agrégeant et en libérant de la sérotonine dans la circulation sanguine. Cela entraîne des actions vasculaires et d’autres effets de la migraine. L’aspirine réduit la capacité des plaquettes à s’agréger, ce qui peut contribuer à lutter contre la migraine.

La posologie recommandée d’aspirine pour le traitement des maux de tête varie en fonction de la concentration du médicament. L’aspirine à faible dose (81 mg) est souvent utilisée pour les maux de tête. La dose recommandée pour les adultes est de 325 à 650 mg toutes les trois à quatre heures, jusqu’à six fois par jour. Des études suggèrent que l’aspirine à faible dose prise quotidiennement peut également prévenir la migraine avec aura.

Cependant, il est important de consulter votre médecin avant de commencer un traitement à l’aspirine contre la migraine, car elle peut interagir avec d’autres médicaments que vous prenez. De plus, la posologie d’aspirine doit être adaptée à vos symptômes de migraine.

Il est également important de noter que l’aspirine ne doit pas être utilisée plus de 10 jours par mois pour le traitement des maux de tête. Une utilisation excessive peut entraîner des maux de tête de rebond, ainsi que des effets secondaires indésirables.

En effet, une surdose d’aspirine peut se produire si vous en prenez trop à la fois ou si vous en consommez régulièrement pendant une longue période. Cela peut entraîner des effets secondaires temporaires tels que des nausées et des vomissements, ainsi que des complications plus graves comme des hallucinations, des convulsions, le coma et même la mort par arrêt cardiaque.

Parmi les autres effets secondaires possibles de l’aspirine, on peut citer les brûlures d’estomac, les crampes abdominales, les ecchymoses, les ulcères gastroduodénaux, les saignements gastro-intestinaux, les vertiges, les nausées, les vomissements et les acouphènes.

Il est également important de noter que l’aspirine ne doit pas être administrée aux enfants de moins de 12 ans ni aux enfants ou adolescents présentant des symptômes de la grippe ou de la varicelle, car elle peut provoquer le syndrome de Reye, une maladie grave affectant le système nerveux et le foie.

Malgré ses effets secondaires potentiels, l’aspirine reste largement utilisée pour le soulagement des maux de tête. Il est cependant conseillé de l’utiliser de manière judicieuse, en prenant la dose la plus faible nécessaire pour éviter les effets indésirables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Sur le même thème

[categoryposts]

Articles relatifs

Les enjeux éthiques de la robotique dans le domaine médical

L'intégration croissante de la robotique dans le domaine médical révolutionne les soins de santé, offrant des possibilités sans...

Comment choisir un bol tibétain : Le guide complet pour trouver l’instrument parfait

Les bols tibétains, également connus sous le nom de bols chantants, sont devenus des outils populaires pour la...

La sonothérapie : une symphonie pour votre bien-être !

Vous êtes-vous déjà demandé si les sons pouvaient avoir un impact sur votre santé ? Eh bien, accrochez-vous...

Les bols tibétains sont-ils dangereux ?

Les bols chantants tibétains sont devenus très populaires ces dernières années pour leurs supposés bienfaits sur la relaxation...