Utilisation à long terme de médicaments contre le TDAH liée à des risques accrus de maladies cardiaques

Date:

Partager sur

De nouvelles recherches ont révélé que la prise de médicaments pour le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) pendant un an ou plus pourrait augmenter le risque de maladies cardiovasculaires chez les adultes et les enfants. Une étude publiée dans JAMA Psychiatrie a trouvé un lien entre l’utilisation de médicaments contre le TDAH et un risque plus élevé d’hypertension artérielle et de maladies artérielles. Il est important que les médecins soient vigilants dans la surveillance des signes et symptômes de maladies cardiaques, en particulier chez les personnes prenant des doses plus élevées de médicaments contre le TDAH.

Le TDAH est un trouble fréquent chez les enfants, et sa prévalence chez les adultes a considérablement augmenté au cours de la dernière décennie. Les médicaments stimulants, tels que le méthylphénidate et les amphétamines, sont généralement utilisés comme traitement de première intention pour le TDAH chez les enfants d’âge scolaire et les adultes.

Les médicaments contre le TDAH stimulent le système nerveux sympathique, ce qui peut augmenter la fréquence cardiaque et la tension artérielle. Si ces augmentations se prolongent, elles peuvent entraîner des problèmes cardiovasculaires et un risque accru de crise cardiaque. Cependant, il est important de noter que les médicaments contre le TDAH n’ont pas été associés à un risque accru d’événements tels qu’un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque.

L’étude a inclus plus de 275 000 participants âgés de 6 à 64 ans qui ont reçu un diagnostic de TDAH ou des médicaments contre le TDAH entre 2007 et 2020. Les participants ont été suivis pendant une durée maximale de 14 ans. Les résultats ont montré que les personnes prenant des médicaments contre le TDAH présentaient un risque plus élevé d’hypertension artérielle et de maladie artérielle, et que ce risque augmentait avec le temps.

Le risque cardiovasculaire à long terme était augmenté chez les personnes prenant du méthylphénidate et de la lisdexamfétamine pendant trois ans ou plus, ainsi que chez celles prenant de l’atomoxétine pendant la première année de traitement. Cependant, le risque n’a augmenté qu’à des doses plus élevées de médicaments.

Il est important de souligner que les avantages des médicaments contre le TDAH l’emportent généralement sur les risques. Les personnes atteintes de TDAH qui prennent leurs médicaments selon les instructions bénéficient d’une réduction des blessures physiques non intentionnelles, des accidents de voiture, des troubles liés à la consommation de substances et des actes criminels, ainsi que d’une amélioration de leur fonctionnement scolaire.

Il est recommandé de surveiller régulièrement sa tension artérielle et son pouls, en utilisant un brassard à domicile pour obtenir des lectures précises. En cas d’augmentation de ces mesures, il est important de consulter un médecin, qui pourra éventuellement ajuster le traitement ou prescrire un médicament pour gérer l’hypertension artérielle.

En conclusion, bien que la prise de médicaments pour le TDAH puisse augmenter le risque de maladies cardiovasculaires, il est important de peser les avantages et les risques. Les patients doivent être conscients de ces risques et les médecins doivent surveiller de près les signes de maladies cardiaques chez les personnes prenant des médicaments contre le TDAH.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Mégalérythème épidémique : tout savoir sur cette maladie infantile

Le mégalérythème épidémique, aussi appelé cinquième maladie ou érythème infectieux aigu, est une maladie virale contagieuse fréquente chez...

Quels sont les effets secondaires des médicaments contre l’insomnie ?

Les médicaments contre l'insomnie peuvent être une solution efficace pour améliorer la qualité du sommeil à court terme....

Comment s’endormir plus rapidement : guide complet

L'insomnie est un problème répandu qui affecte des millions de personnes à travers le monde. Elle se caractérise...

Le bien-être issu de la lecture : A ne pas sous-estimer

La lecture est une activité aux multiples bienfaits pour le bien-être. Elle est un véritable coffre à outils...