11 conseils de style de vie pour vous aider à gérer les symptômes de la SEP

Date:

Partager sur

Manger des aliments plus nutritifs peut vous aider à vous sentir mieux si vous souffrez de la sclérose en plaques (SEP). Bien qu’il n’existe pas de régime spécifique pour cette maladie, adopter une alimentation saine peut vous donner plus d’énergie et aider à prévenir d’autres maladies chroniques comme les maladies cardiaques et le diabète de type 2. Les neurologues recommandent généralement une alimentation riche en fruits, légumes, protéines maigres et acides gras oméga-3 pour les patients atteints de SEP. Il est également important de consommer suffisamment de fibres pour prévenir la constipation, un problème courant chez les personnes atteintes de SEP. Les fruits, les légumes, les grains entiers, les haricots secs et les lentilles sont de bonnes sources de fibres. Si vous augmentez votre consommation de fibres, assurez-vous également de boire suffisamment de liquides pour éviter une aggravation de la constipation.

L’exercice physique est également essentiel pour les personnes atteintes de SEP. Il favorise la flexibilité, améliore l’équilibre et soulage les symptômes courants de la maladie, tels que la constipation, la fatigue et les problèmes cognitifs. Travailler avec un physiothérapeute peut vous aider à identifier les exercices adaptés à vos besoins spécifiques et à atteindre vos objectifs, comme marcher plus facilement ou améliorer l’état de votre pied tombant. Si vous avez tendance à surchauffer pendant l’exercice, privilégiez les activités de plein air pendant les heures les plus fraîches de la journée, exercez-vous dans une salle de sport climatisée ou nagez. La chaleur peut en effet aggraver les symptômes de la SEP. Il est recommandé de faire de l’activité physique au moins cinq jours par semaine.

En plus de prendre soin de votre corps, il est important de stimuler votre cerveau. Les personnes atteintes de SEP ont souvent besoin d’utiliser une plus grande partie de leur cerveau pour accomplir une tâche spécifique que les personnes en bonne santé. Faire des mots croisés, suivre des cours, jouer à des jeux de mémoire ou lire peuvent tous contribuer à garder votre cerveau alerte. Rester socialement actif est également bénéfique pour le fonctionnement cognitif et pour éviter la solitude.

Le sommeil est essentiel pour le bon fonctionnement de votre corps, surtout lorsque vous êtes stressé ou que vous souffrez d’une maladie. Une bonne hygiène du sommeil, comme respecter une routine de sommeil, maintenir une chambre sombre et calme et éviter de boire trop de liquides avant de se coucher, peut vous aider à obtenir le repos dont vous avez besoin. Il est également important de traiter les problèmes spécifiques qui perturbent votre sommeil, comme l’anxiété, la spasticité musculaire, les mictions nocturnes fréquentes et la dépression. Si vous avez des difficultés persistantes à dormir, parlez-en à votre médecin.

La vitamine D peut également jouer un rôle dans la SEP. Des études suggèrent que les personnes ayant des taux plus élevés de vitamine D ont moins de rechutes et une progression de la maladie moins importante. Il est donc recommandé de faire vérifier votre taux de vitamine D et, si nécessaire, de prendre des suppléments. Parlez-en à votre médecin pour connaître la dose appropriée.

La dépression est fréquente chez les personnes atteintes de SEP et peut être liée à la fatigue. La psychothérapie et les médicaments antidépresseurs sont efficaces pour traiter la dépression chez ces patients. Adopter un mode de vie sain, comme suivre un régime alimentaire nutritif, faire de l’exercice régulièrement, avoir une routine de sommeil et participer à un groupe de soutien, peut également être bénéfique.

Arrêter de fumer est essentiel pour les personnes atteintes de SEP. Le tabagisme augmente le risque de développer la maladie et d’aggraver les symptômes. Il est donc important de prendre des mesures pour arrêter de fumer ou d’éviter d’être exposé à la fumée secondaire.

Enfin, il est important de gérer le stress, qui peut réduire la qualité de vie. L’entraînement à la méditation ou d’autres techniques de réduction du stress peuvent améliorer votre bien-être et ralentir la progression de la maladie. Renforcer les relations positives, faire de l’exercice, trouver un passe-temps agréable et participer à des activités de relaxation sont autant de moyens de faire face au stress.

En résumé, adopter une alimentation saine, faire de l’exercice régulièrement, stimuler votre cerveau, bien dormir, prendre de la vitamine D si nécessaire, traiter la dépression, arrêter de fumer et gérer le stress sont des mesures importantes pour vous sentir mieux si vous souffrez de la sclérose en plaques. Parlez-en à votre médecin pour obtenir des conseils personnalisés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...

Quelles maladies un chien peut il transmettre à l’homme ?

Nos amis à quatre pattes peuvent nous apporter beaucoup de joie et d'affection, mais il est important de...