Pied tombant et SEP : symptômes, traitements et solutions

Date:

Partager sur

Le pied tombant, également appelé « drop foot », est un symptôme courant de la sclérose en plaques (SEP) qui peut affecter considérablement la marche et la qualité de vie des personnes atteintes. Cette faiblesse du pied peut survenir de différentes manières, que ce soit comme un nouveau symptôme, une rechute de la maladie ou une conséquence de sa progression.

Dans cet article, nous allons explorer en détail les causes et les manifestations du pied tombant dans la SEP, ainsi que les différentes options de traitement disponibles pour améliorer la mobilité et l’autonomie des patients.

Symptômes du pied tombant dans la SEP:

  • Le pied tombant peut se manifester de différentes manières chez les personnes atteintes de SEP :
    • Nouveau symptôme : apparition soudaine de la faiblesse du pied.
    • Rechute : aggravation de la faiblesse d’un pied déjà affecté.
    • Progression de la maladie : affaiblissement graduel du pied au fil du temps.
  • L’impact du pied tombant sur la marche varie selon la gravité de la faiblesse :
    • Gêne légère:légère traînée du pied lors de la marche.
    • Difficulté à marcher : nécessité de lever la jambe plus haut pour éviter de trébucher.
    • Incapacité à marcher sans aide : besoin d’une canne, d’une béquille ou d’un déambulateur.
  • Différences entre la rechute et la progression:
    • Rechute:
      • La faiblesse s’améliore généralement avec le temps, souvent après un traitement par stéroïdes.
      • La récupération peut être complète ou partielle.
    • Progression:
      • La faiblesse peut persister ou s’aggraver lentement.
      • La récupération est généralement moins importante.

Traitements du pied tombant lié à la SEP:

  • Physiothérapie:
    • Renforcement des muscles de la cheville et du pied pour améliorer la force et la coordination.
    • Réduction de la raideur musculaire pour améliorer la souplesse et l’amplitude de mouvement.
    • Exercices spécifiques pour améliorer la marche et l’équilibre.
    • Le physiothérapeute peut également prescrire des orthèses ou des chaussures spéciales.
  • Orthèse cheville-pied (AFO):
    • Dispositif en plastique porté autour de la cheville et du pied.
    • Maintient la cheville et le pied dans une position fixe pour prévenir la chute du pied.
    • Différents types d’AFO disponibles, certains permettant de bouger la cheville.
    • Le choix de l’AFO dépend des besoins du patient et de son mode de vie.
  • Stimulation électrique fonctionnelle (FES):
    • Technique utilisant un appareil portable pour envoyer des impulsions électriques au muscle.
    • Stimule le muscle péronier pour soulever le pied pendant la marche.
    • Deux appareils FES principaux : WalkAide et NESS L300.
    • Plus pratiques que les AFO mais plus coûteux et moins souvent remboursés par les assurances.
  • Chirurgie:
    • Non indiquée pour le pied tombant causé par la SEP.
    • La lésion nerveuse se situe dans la moelle épinière et ne peut être réparée chirurgicalement.

Exemples de réussite:

  • David Altman:coach sportif atteint de SEP, utilise un appareil FES pour améliorer sa qualité de vie.
  • Sarah Moreau:artiste peintre, utilise une AFO pour marcher plus facilement et poursuivre sa passion.
  • Thomas Durand:adolescent scolarisé, suit une physiothérapie intensive pour retrouver la force et la mobilité de son pied.

Informations complémentaires:

  • Causes du pied tombant dans la SEP:lésions nerveuses dans la moelle épinière ou le cerveau.
  • Facteurs de risque:rechutes, progression de la maladie, fatigue, spasticité.
  • Importance d’un diagnostic précis:pour déterminer la cause de la faiblesse et choisir le traitement le plus adapté.
  • Ressources pour les patients:associations de patients, sites web d’information médicale, groupes de soutien.

Le pied tombant est un symptôme fréquent de la SEP qui peut avoir un impact important sur la vie quotidienne. Heureusement, il existe de nombreuses options de traitement qui peuvent améliorer la mobilité et la qualité de vie des patients. Il est important de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic précis et discuter des options de traitement les plus appropriées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bols chantants tibétains : Pourquoi faut il autant du bien ?

Vous cherchez un moyen original de vous détendre, de méditer et de faire vibrer votre âme ? Ne...

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...