11 réponses aux questions sur la sensibilité à la lumière et la douleur oculaire liée à la migraine

Date:

Partager sur

La sensibilité à la lumière, également connue sous le nom de photophobie, se produit lorsque la lumière devient gênante, même si elle ne l’est normalement pas. Cette sensibilité peut provoquer des douleurs oculaires et une aversion pour la lumière, et peut également aggraver les maux de tête. La perception de la lumière commence dans l’œil, où différentes cellules de la rétine nous aident à percevoir la lumière et les couleurs. Les cellules ganglionnaires rétiniennes intrinsèquement photosensibles (ipRGC) envoient des informations lumineuses vers l’hypothalamus, qui régule notre cycle de sommeil et d’éveil, ainsi que vers le thalamus, qui détecte la douleur. C’est cette connexion vers le thalamus qui rend l’exposition à la lumière douloureuse pendant une migraine.

La sensibilité à la lumière peut commencer avant même l’apparition des maux de tête lors d’une crise de migraine. Certains patients rapportent que la lumière devient trop vive et commence à les déranger. La photophobie peut également apparaître lorsque les maux de tête commencent, et elle persiste généralement pendant toute la durée de la migraine.

Il est fréquent que la lumière vive déclenche une crise de migraine. Les personnes peuvent être sensibles à différents types de lumière, tels que la lumière vacillante, les écrans d’ordinateur, les téléviseurs et les écrans de cinéma. On ne sait pas exactement pourquoi certaines personnes deviennent sensibles à la lumière de manière chronique, mais il est possible que cela soit lié à une sensibilisation centrale du cerveau, qui se produit chez les personnes souffrant de douleurs chroniques.

Il n’existe pas de traitement miracle pour éliminer la photophobie. Pendant une crise de migraine, il est conseillé de se rendre dans une pièce sombre. Les médicaments utilisés pour traiter les migraines aiguës peuvent également soulager la photophobie. Les traitements préventifs de la migraine peuvent également aider à lutter contre la photophobie chronique.

Il existe quelques outils et stratégies qui peuvent aider à gérer la sensibilité à la lumière. Il peut être utile de porter des lunettes de soleil avec une teinte ambrée ou d’utiliser des lunettes FL-41 qui bloquent la longueur d’onde bleue de la lumière. Les filtres d’ordinateur antireflets, ainsi que la réduction du temps passé devant les écrans, peuvent également être bénéfiques. Les lunettes bloquant la lumière bleue peuvent être utiles, mais leur efficacité varie d’une marque à l’autre. L’utilisation de la lumière verte plutôt que la lumière incandescente ou fluorescente peut également être bénéfique.

Cependant, rester constamment dans le noir peut également avoir ses inconvénients. Il est important de trouver un équilibre entre réduire l’exposition à la lumière et ne pas se cacher dans l’obscurité.

Pour augmenter la tolérance à la lumière, les médecins recommandent généralement d’augmenter progressivement l’exposition à la lumière. Il est également important de maîtriser les déclencheurs de la migraine et de gérer le stress, car cela peut également aider à réduire la sensibilité à la lumière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Mégalérythème épidémique : tout savoir sur cette maladie infantile

Le mégalérythème épidémique, aussi appelé cinquième maladie ou érythème infectieux aigu, est une maladie virale contagieuse fréquente chez...

Quels sont les effets secondaires des médicaments contre l’insomnie ?

Les médicaments contre l'insomnie peuvent être une solution efficace pour améliorer la qualité du sommeil à court terme....

Comment s’endormir plus rapidement : guide complet

L'insomnie est un problème répandu qui affecte des millions de personnes à travers le monde. Elle se caractérise...

Le bien-être issu de la lecture : A ne pas sous-estimer

La lecture est une activité aux multiples bienfaits pour le bien-être. Elle est un véritable coffre à outils...