Comment l’image corporelle affecte la santé et le bien-être

Date:

Partager sur

Avoir une mauvaise image corporelle peut avoir des conséquences qui dépassent la santé émotionnelle et mentale. En effet, se sentir mal dans son corps peut également avoir un impact sur votre bien-être physique. Certaines personnes peuvent éviter de consulter un médecin par peur d’être jugées ou par honte, ce qui les empêche de bénéficier de mesures de prévention importantes, souligne le Dr DeCaro.

Une image corporelle négative qui conduit à un trouble de l’alimentation peut mettre votre santé physique en danger. Les personnes qui restreignent leur consommation alimentaire peuvent souffrir de complications telles que la malnutrition, des problèmes cardiaques, gastro-intestinaux, une perte musculaire et même de l’ostéoporose, explique le Dr DeCaro. Quant à celles qui souffrent de frénésie alimentaire, elles peuvent être confrontées à des problèmes tels que l’hypercholestérolémie, le diabète de type 2 ou l’hypertension artérielle.

Dans les cas les plus graves, les troubles de l’alimentation peuvent avoir des conséquences mortelles. Il est donc essentiel de prendre ces problèmes au sérieux et de consulter un professionnel de la santé si vous pensez être concerné.

En revanche, une image corporelle positive est associée à une meilleure santé physique. Une étude a montré qu’une image corporelle positive était liée à une augmentation de l’activité physique, une diminution de la consommation de tabac et d’alcool, ainsi qu’à une amélioration des habitudes alimentaires un an plus tard chez les adolescentes.

Cependant, il est important d’être réaliste et de ne pas tomber dans une positivité excessive qui pourrait vous faire négliger de véritables problèmes de santé. Il est vrai que notre culture insiste sur l’acceptation de son corps tel qu’il est, mais cela peut parfois donner un message erroné aux personnes ayant un poids malsain, explique le Dr Paakhi Srivastava, professeur de recherche adjoint au Center for Weight, Eating and Lifestyle Science (WELL Clinic) de l’Université Drexel à Philadelphie.

Par exemple, l’obésité expose à un risque plus élevé de développer diverses conditions médicales. Il est donc important de prendre des mesures pour réduire ces risques et améliorer sa santé, plutôt que de se contenter d’une attitude positive envers son corps. Ne pas agir peut être dangereux, souligne le Dr Srivastava. Il est donc essentiel de trouver un équilibre entre acceptation de soi et prise en charge de sa santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Physiothérapie pour la maladie de Parkinson : qu’est-ce qui aide vraiment ?

La maladie de Parkinson (MP) est un trouble progressif qui affecte le système nerveux, agissant comme le...

J’ai essayé le BEMER Pro Set pour les symptômes de la SEP

Le coffret BEMER Pro est un appareil qui délivre une énergie électromagnétique pulsée au corps en général...

Quand demander des soins d’urgence pour la SEP

Les soins urgents ou d'urgence sont parfois nécessaires pour les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) pour...

Comment Zoloft a calmé les bavardages et m’a rendu moi-même

Un jour, alors que je parcourais la base de données médicale PubMed sur mon ordinateur, je suis...