Développement d’un protocole pour générer des cellules NK génétiquement modifiées

Date:

Partager sur

Les cellules tueuses naturelles (NK) sont un type de cellules du système immunitaire qui ont la capacité d’identifier et de détruire rapidement les cellules étrangères, infectées par des agents pathogènes ou cancéreuses. Leur potentiel en tant que candidats prometteurs pour la thérapie cellulaire est très intéressant. Cependant, contrairement aux cellules T, il est beaucoup plus difficile de modifier génétiquement les cellules NK primaires.

Heureusement, la technologie CRISPR (Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats) peut faciliter ce processus en rendant l’insertion de gènes spécifiques à un site plus efficace. Des chercheurs ont récemment découvert qu’en utilisant l’électroporation avec des complexes Cas9/ribonucléoprotéine suivie d’une transduction de virus adéno-associés, il était possible d’obtenir une édition génétique efficace, stable et fonctionnelle des cellules NK.

Pour en savoir plus sur ce protocole de génération de cellules NK génétiquement modifiées, vous pouvez télécharger une note d’application de Thermo Fisher Scientific. Ce document détaille les étapes nécessaires à l’optimisation du traitement cellulaire en amont et en aval, ainsi que l’utilisation d’une combinaison de méthodes de délivrance de charges utiles virales et non virales.

Avant de procéder à la modification génétique des cellules NK, il est important de bien préparer les cellules en amont. Cela implique souvent l’utilisation de techniques de culture cellulaire spécifiques, ainsi que l’optimisation des conditions de croissance et de différenciation des cellules NK. Une fois que les cellules ont été préparées, elles peuvent être soumises à l’électroporation avec des complexes Cas9/ribonucléoprotéine.

L’électroporation est une technique qui permet d’introduire des molécules étrangères, telles que des gènes, dans les cellules en utilisant des impulsions électriques de courte durée. En combinant cette technique avec des complexes Cas9/ribonucléoprotéine, il est possible de cibler et d’insérer spécifiquement des gènes dans les cellules NK. Une fois que les gènes ont été insérés, il est important de s’assurer qu’ils restent stables et fonctionnels.

Pour atteindre cet objectif, les chercheurs utilisent une transduction de virus adéno-associés. Les virus adéno-associés sont des vecteurs viraux couramment utilisés en thérapie génique car ils sont capables de délivrer efficacement des gènes spécifiques aux cellules cibles sans provoquer de réactions indésirables. En combinant l’électroporation avec la transduction de virus adéno-associés, il est possible d’obtenir une édition génétique stable et fonctionnelle des cellules NK.

En conclusion, grâce à la technologie CRISPR, il est maintenant possible de modifier génétiquement les cellules NK de manière plus efficace. En utilisant une combinaison d’électroporation avec des complexes Cas9/ribonucléoprotéine et la transduction de virus adéno-associés, il est possible d’obtenir une édition génétique stable et fonctionnelle des cellules NK. Cette avancée ouvre de nouvelles perspectives pour le développement de thérapies cellulaires utilisant les cellules NK génétiquement modifiées.

Source : https://www.the-scientist.com/the-marketplace/developing-a-protocol-for-generating-genetically-modified-nk-cells-71584

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Physiothérapie pour la maladie de Parkinson : qu’est-ce qui aide vraiment ?

La maladie de Parkinson (MP) est un trouble progressif qui affecte le système nerveux, agissant comme le...

J’ai essayé le BEMER Pro Set pour les symptômes de la SEP

Le coffret BEMER Pro est un appareil qui délivre une énergie électromagnétique pulsée au corps en général...

Quand demander des soins d’urgence pour la SEP

Les soins urgents ou d'urgence sont parfois nécessaires pour les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) pour...

Comment Zoloft a calmé les bavardages et m’a rendu moi-même

Un jour, alors que je parcourais la base de données médicale PubMed sur mon ordinateur, je suis...