Douleur neuropathique dans la sclérose en plaques : ce qu’il faut savoir

Date:

Partager sur

La douleur liée à la sclérose en plaques (SEP) peut être décrite de différentes manières, allant du brûlant au froid glacial en passant par le poignardement, le pointu, les picotements, l’engourdissement, la douleur ou l’inconfort au toucher léger, appelé allodynie, et le pincement, connu sous le nom de « câlin MS ». Cette douleur neuropathique peut varier en intensité, allant d’une irritation mineure à un inconfort intense, et elle affecte le plus souvent les jambes, les pieds, les bras et les mains. Certaines personnes peuvent également ressentir cette douleur au visage. La douleur neuropathique est imprévisible et peut avoir un impact significatif sur les activités quotidiennes et la qualité de vie.

Si vous souffrez de douleur neuropathique due à la SEP et que cela n’affecte pas votre qualité de vie, vous pouvez peut-être vivre avec. Cependant, si vous avez besoin de soulagement, les analgésiques en vente libre ne fonctionneront pas, pas plus que les médicaments sur ordonnance tels que les opioïdes ou autres stupéfiants. Le cerveau ne fait pas la différence entre la douleur neuropathique et la douleur causée par des lésions tissulaires, explique le Dr Bermel. La différence réside dans le fait que dans le cas de la douleur causée par des lésions tissulaires, il faut guérir les tissus, tandis que dans le cas de la douleur neuropathique, il faut généralement supprimer les signaux de douleur neuropathique.

Bien que les antidépresseurs et les médicaments antiépileptiques ne soient pas approuvés par la Food and Drug Administration des États-Unis pour le traitement de la douleur neuropathique, les médecins les prescrivent souvent aux patients atteints de SEP pour atténuer les signaux de douleur. Les stratégies de traitement utilisées pour d’autres douleurs neuropathiques, telles que la névralgie du trijumeau et le diabète, sont souvent empruntées pour traiter la douleur liée à la SEP.

En plus de l’utilisation de médicaments, il existe d’autres mesures que vous pouvez prendre pour aider à gérer la douleur neuropathique. La thérapie, associée à un soutien psychologique, tels que la relaxation et le réconfort, peut être une modalité efficace pour gérer la douleur liée à la SEP. Des études ont montré que la thérapie cognitivo-comportementale peut être particulièrement utile dans ce contexte. La physiothérapie peut également être bénéfique pour les patients atteints de SEP, car elle les aide à déterminer s’ils doivent modifier leurs activités en fonction de la douleur qu’ils ressentent. D’autres thérapies alternatives, telles que l’acupuncture, le biofeedback, l’hypnose, la méditation ou le yoga, peuvent également être incluses dans un plan de traitement global pour aider à soulager la douleur.

Se connecter avec un groupe de soutien pour les personnes atteintes de SEP peut également être bénéfique, car cela permet de partager des expériences, des conseils et des astuces pour gérer la douleur, de se sentir moins seul et de rester positif. Enfin, il est important de planifier intelligemment ses activités en tenant compte des moments où la douleur est plus intense. Prendre des analgésiques en fin de journée peut aider à soulager la douleur et permettre de profiter pleinement de la journée.

Lorsqu’il s’agit de traiter la douleur neuropathique liée à la SEP, l’objectif principal est d’améliorer la fonctionnalité. Les médecins se concentrent sur les activités que les patients veulent réaliser et qui sont entravées par la douleur, afin de trouver des solutions pour y parvenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bols chantants tibétains : Pourquoi faut il autant du bien ?

Vous cherchez un moyen original de vous détendre, de méditer et de faire vibrer votre âme ? Ne...

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...