Quand faire une cure de désintoxication, quand se reposer

Date:

Partager sur

Les chutes sont un sujet récurrent qui revient souvent sur le blog « La vie avec la sclérose en plaques ». Bien que cela ne soit pas agréable, nous consultons régulièrement des articles à ce sujet. Le mois dernier, j’ai écrit sur une chute « normale » qui s’est produite lorsque j’ai glissé sur la glace. Il s’agissait d’une chute qui n’était pas liée à ma sclérose en plaques, mais mes expériences précédentes de chutes liées à ma maladie m’ont aidé à éviter de me blesser.

Cependant, dans les semaines qui ont suivi, j’ai eu deux autres chutes assez rapidement. Cette fois-ci, je n’ai pas eu autant de chance et j’ai ressenti les effets de ces chutes dans les jours qui ont suivi la dernière. J’ai ressenti des douleurs musculaires dues à mes efforts pour me rattraper ou me redresser. Mes épaules et le haut de mon dos en particulier étaient douloureux.

En plus des douleurs musculaires, j’ai également eu des éraflures, des contusions et des douleurs aux genoux, aux mains et aux coudes, qui étaient en contact avec le sol lors des chutes. Ces douleurs sont normales après une chute, surtout lorsque celle-ci est une chute en avant avec un impact important.

Cependant, j’ai aussi un autre problème préoccupant. Ma hanche droite a été remplacée il y a environ 15 ans en raison d’une maladie appelée nécrose avasculaire, causée par l’utilisation de corticostéroïdes à haute dose pour lutter contre les poussées de sclérose en plaques au début de mon diagnostic. Depuis environ une semaine, ma hanche et les zones environnantes me font souffrir.

Je ne pense pas avoir causé de dommages importants, mais je ne veux pas continuer à ressentir ce genre d’inconfort. J’ai essayé quelques étirements, mais j’ai ressenti trop de douleur pour les continuer.

Je me demande donc quand est-il temps de demander de l’aide. Est-ce que cela pourrait être lié à ma sclérose en plaques et dois-je consulter mon neurologue ? Combien de temps dois-je attendre avant d’en parler à quelqu’un ? Est-ce normal ?

Je vais prendre rendez-vous avec un physiothérapeute avec qui j’ai travaillé l’année dernière lors d’un programme de réadaptation contre la sclérose en plaques. J’espère obtenir des réponses et peut-être de l’aide.

Il est important de ne pas oublier de demander de l’aide lorsque quelque chose ne va pas. En tant que personne atteinte d’une maladie chronique, j’ai appris à prendre soin de ma santé, mais parfois j’oublie. Après une semaine de douleur et de limitation de mes mouvements, il est temps de consulter un professionnel.

J’espère qu’il y aura des exercices de renforcement et d’étirement douloureux dans mon avenir. Je vous tiendrai au courant.

Je vous souhaite, ainsi qu’à votre famille, une excellente santé.

Cordialement,

Trévis

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Physiothérapie pour la maladie de Parkinson : qu’est-ce qui aide vraiment ?

La maladie de Parkinson (MP) est un trouble progressif qui affecte le système nerveux, agissant comme le...

J’ai essayé le BEMER Pro Set pour les symptômes de la SEP

Le coffret BEMER Pro est un appareil qui délivre une énergie électromagnétique pulsée au corps en général...

Quand demander des soins d’urgence pour la SEP

Les soins urgents ou d'urgence sont parfois nécessaires pour les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) pour...

Comment Zoloft a calmé les bavardages et m’a rendu moi-même

Un jour, alors que je parcourais la base de données médicale PubMed sur mon ordinateur, je suis...