Qu’est-ce que le syndrome du canal carpien ? Symptômes, causes, diagnostic, traitement et prévention

Date:

Partager sur

Pour diagnostiquer correctement le syndrome du canal carpien, votre médecin procédera à un examen approfondi de vos antécédents médicaux, à un examen physique et à des tests d’imagerie diagnostique.

L’examen de vos antécédents médicaux permettra d’évaluer vos symptômes ainsi que votre état de santé général, ce qui permettra d’exclure d’autres problèmes médicaux ou affections connexes susceptibles de causer des douleurs au poignet et à la main. Cela permettra d’orienter le diagnostic vers le syndrome du canal carpien.

L’examen physique consistera à examiner vos mains, vos poignets, vos bras, vos épaules et votre cou à la recherche de tout signe de lésion nerveuse. Votre médecin sera attentif à tout signe de pincement ou de compression du nerf médian, caractéristique du syndrome du canal carpien.

Les tests d’imagerie diagnostique peuvent inclure des tests d’électrodiagnostic qui évaluent la fonction nerveuse. Ces tests permettent d’exclure d’autres affections nerveuses. Les études de conduction nerveuse (NCS) consistent à envoyer un petit choc électrique à travers le nerf médian pour mesurer son activité électrique. Si l’impulsion électrique ralentit au niveau du canal carpien, cela indique que le nerf est pincé. L’électromyogramme (EMG) consiste à placer de petites aiguilles dans divers muscles pour mesurer de minuscules impulsions électriques. Cela permet de détecter d’éventuelles lésions musculaires ou nerveuses dans la main.

D’autres tests de diagnostic peuvent également être réalisés, tels que des rayons X pour exclure l’arthrite ou une fracture osseuse et détecter d’éventuelles anomalies dans la structure osseuse responsables de la douleur au poignet. L’échographie peut être utilisée pour exclure une masse ou une lésion, et peut montrer des anomalies du nerf médian ainsi que des ligaments et tendons du poignet.

Le pronostic du syndrome du canal carpien dépend de la prise en charge précoce. Sans traitement, il a tendance à s’aggraver avec le temps. Cependant, pour les cas légers à modérés, une attelle et d’autres traitements conservateurs peuvent atténuer les symptômes. Dans les cas plus graves et chroniques, la chirurgie peut être une option. Elle permet généralement un soulagement rapide des symptômes, mais il peut falloir plus de temps pour que l’engourdissement soit soulagé. Le taux de réussite à court terme de la chirurgie est élevé, mais à long terme, il est inférieur à ce qui était initialement estimé.

Dans les cas de longue date avec une perte grave de sensation ou une atrophie musculaire, la récupération peut être lente voire impossible.

En conclusion, le diagnostic du syndrome du canal carpien repose sur l’examen des antécédents médicaux, l’examen physique et les tests d’imagerie diagnostique. Le pronostic dépend de la précocité de la prise en charge et des traitements utilisés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Comment je m’éloigne de la SEP

Depuis plus de vingt ans, j'ai été diagnostiqué avec la sclérose en plaques (SEP) et j'ai partagé...

https://www.everydayhealth.com/columns/trevis-gleason-life-with-multiple-sclerosis/finding-balance-in-a-post-pandemic-world/

Trouver l'équilibre dans un monde post-pandémique Dans un monde post-pandémique, il est crucial de trouver un équilibre pour...

https://www.everydayhealth.com/outside-in/how-multiple-sclerosis-affects-the-body/

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie auto-immune qui affecte le système nerveux central, comprenant le...

Troubles du sommeil : ces signes qui pourraient indiquer une maladie grave

Le sommeil est un élément essentiel à notre santé et à notre bien-être. Il nous permet de recharger...