Qu’est-ce que le trouble du spectre de la neuromyélite optique (NMOSD) ? Symptômes, causes, diagnostic, traitement et prévention

Date:

Partager sur

Le traitement de la neuromyélite optique spectrale (NMOSD) peut être divisé en trois catégories principales : le traitement à court terme pour arrêter une crise et inverser les symptômes récents, le traitement à long terme pour prévenir de futures crises et les traitements spécifiques pour les symptômes de la NMOSD.

En cas d’attaque de NMOSD, il s’agit d’une urgence médicale nécessitant un traitement rapide. Vous recevrez probablement les premiers soins dans un hôpital. Il existe deux traitements principaux pour une attaque de NMOSD :

– Le premier traitement standard est l’administration d’un médicament corticostéroïde, généralement par voie intraveineuse pendant environ cinq jours. Ensuite, le traitement sera progressivement arrêté sur plusieurs jours. Le corticostéroïde le plus couramment utilisé pour le NMOSD est la méthylprednisolone.

– En fonction de certains facteurs individuels, un échange plasmatique peut également être réalisé en tant que premier ou deuxième traitement. Cette procédure consiste à retirer le sang du corps, à le séparer en cellules sanguines et en plasma, puis à réinjecter les cellules mélangées à une solution de remplacement dans le corps. L’objectif de l’échange plasmatique est d’éliminer les anticorps nocifs du sang qui attaquent la myéline protégeant les nerfs. Cette procédure peut être effectuée avant ou après le traitement aux corticostéroïdes.

Pour prévenir les futures attaques de NMOSD, il n’y avait pas de traitement à long terme spécifiquement approuvé pour cette maladie pendant longtemps. Les médicaments approuvés pour d’autres affections étaient utilisés de manière hors autorisation pour aider à prévenir les crises de NMOSD en combinaison avec les corticostéroïdes. Cependant, depuis 2020, trois traitements à long terme ont été approuvés pour les personnes testées positives pour l’anticorps NMO-IgG. Ces médicaments sont conçus pour supprimer spécifiquement les attaques du système immunitaire contre les cellules nerveuses.

Pour les personnes dont le test NMO-IgG est négatif ou qui ont besoin de traitements supplémentaires, d’autres options de traitement comprennent l’azathioprine ou le mycophénolate mofétil, généralement prescrits en association avec un corticostéroïde. Le rituximab peut également être utilisé pour les personnes qui ne répondent pas aux autres médicaments destinés à prévenir les crises de NMOSD.

En ce qui concerne le traitement des symptômes de la NMOSD, plusieurs options sont disponibles. Selon les besoins de chaque patient, il est possible d’être référé à un spécialiste en médecine de réadaptation, en physiothérapie, en psychiatrie ou dans un autre domaine de la médecine. La participation à un groupe de soutien peut également être bénéfique, en particulier pour les personnes souffrant de perte de vision permanente ou de paralysie due à la NMOSD.

Des médicaments ou des exercices et étirements réguliers peuvent être prescrits pour traiter les spasmes musculaires et la raideur musculaire. Le port d’une attelle peut également faciliter les tâches quotidiennes. Pour les problèmes de vessie ou d’intestin, des médicaments peuvent être utilisés, ainsi qu’une alimentation riche en fibres et l’exercice régulier pour prévenir les problèmes digestifs. La douleur nerveuse à long terme peut être soulagée par des médicaments et des thérapies alternatives telles que l’acupuncture ou la méditation. Les services de santé mentale peuvent également aider à faire face aux conséquences psychologiques de la douleur chronique.

En résumé, le traitement de la NMOSD comprend des traitements à court terme pour arrêter les crises, des traitements à long terme pour prévenir les futures attaques et des traitements spécifiques pour soulager les symptômes. Il est important de consulter un médecin pour déterminer le plan de traitement le plus approprié en fonction de chaque cas individuel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bols chantants tibétains : Pourquoi faut il autant du bien ?

Vous cherchez un moyen original de vous détendre, de méditer et de faire vibrer votre âme ? Ne...

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...