Régime méditerranéen lié à un risque moindre d’invalidité chez les personnes atteintes de SEP

Date:

Partager sur

Les chercheurs étudient l’alimentation et la sclérose en plaques (SEP) depuis des décennies, explique le Dr Rensel. Jusqu’à présent, aucune étude n’a démontré qu’un régime alimentaire spécifique fonctionne pour toutes les personnes atteintes de SEP. Cependant, il existe des preuves que l’apport nutritionnel et une alimentation saine sont importants pour les troubles de l’humeur, les conséquences physiques de la SEP et la qualité de vie d’une personne.

C’est pourquoi cette étude sur le régime méditerranéen est indispensable, selon Rensel. Le régime méditerranéen met l’accent sur la consommation de fruits, légumes, légumineuses, noix et graines, quantités modérées de poisson et produits laitiers, ainsi que des quantités limitées de viandes rouges et transformées et de sucre. Il utilise également l’huile d’olive comme huile principale.

Les chercheurs ont choisi d’évaluer le régime méditerranéen chez les personnes atteintes de SEP car il est associé à une meilleure santé globale, y compris la prévention de maladies cardio-métaboliques qui sont liées à l’évolution de la maladie. Certaines études en laboratoire ont également suggéré que les composants clés de l’alimentation, tels que les acides gras oméga-3 et les antioxydants, pourraient avoir des effets neuroprotecteurs dans la SEP.

Une étude pilote contrôlée randomisée a montré que le régime méditerranéen modifié avait des résultats prometteurs chez les personnes atteintes de SEP. Les participants qui ont suivi ce régime ont signalé une amélioration de la fatigue, de l’impact des symptômes de la SEP sur leur vie quotidienne et une stabilisation du handicap. De plus, ceux qui suivaient de près le régime méditerranéen présentaient moins de handicaps.

L’étude a également montré que le degré d’adhésion au régime méditerranéen était lié au statut socio-économique. Les personnes ayant un faible revenu ou moins d’éducation étaient moins susceptibles de suivre le régime méditerranéen. Cela souligne l’importance de fournir des ressources et un soutien pour aider tout le monde à avoir accès à des aliments plus nutritifs.

Malgré ces résultats prometteurs, il n’y a pas suffisamment de preuves pour recommander définitivement un régime alimentaire spécifique pour les personnes atteintes de SEP. Cependant, il est clair que l’alimentation joue un rôle important dans la gestion de la SEP. Les professionnels de la santé recommandent généralement le régime méditerranéen aux personnes atteintes de SEP, car il présente de nombreux avantages pour la santé.

Il est important de noter que l’alimentation et le mode de vie sain ne doivent pas remplacer les médicaments prescrits par un médecin pour la SEP. Cependant, ces comportements peuvent être utilisés en complément pour améliorer la santé globale. Il n’est jamais trop tard ni trop tôt pour optimiser son alimentation et son mode de vie pour améliorer sa santé, que l’on soit atteint de SEP ou non.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Est-il temps de passer à un exercice MS ?

En préparation d'une interview demandée pour une station de radio locale, j'ai effectué des recherches qui m'ont...

La névralgie du trijumeau est une véritable douleur au visage

Dans mes rêves les plus fous, je n'aurais jamais imaginé me réveiller un jour avec une douleur...

Le tériflunomide peut retarder l’apparition des symptômes de la SEP chez les personnes atteintes de RIS

Le syndrome radiologiquement isolé (RIS) est une condition dans laquelle une personne présente des anomalies et des...

Physiothérapie pour la maladie de Parkinson : qu’est-ce qui aide vraiment ?

La maladie de Parkinson (MP) est un trouble progressif qui affecte le système nerveux, agissant comme le...