Symptômes et diagnostic de la paralysie cérébrale

Date:

Partager sur

La paralysie cérébrale est un trouble qui peut varier considérablement d’une personne à l’autre. Il existe des cas légers, modérés ou graves, et le trouble peut affecter différentes parties du corps ou l’ensemble du corps. Cependant, on peut classer la paralysie cérébrale en trois types principaux en fonction de la manière dont les muscles sont affectés : spastique, dyskinétique et ataxique. Il existe également un type mixte qui combine des caractéristiques de plusieurs types.

La paralysie cérébrale spastique est le type le plus fréquent, touchant environ 70 à 80 % des personnes atteintes de ce trouble. Les personnes atteintes de ce type de paralysie cérébrale ont des muscles tendus, ce qui entraîne une raideur musculaire. Leurs mouvements peuvent sembler maladroits ou forcés. La paralysie cérébrale spastique se divise en trois sous-types en fonction des muscles concernés :

– La diplégie spastique concerne les problèmes musculaires au niveau des jambes.
– L’hémiplégie spastique signifie qu’un seul côté du corps est affecté par la raideur musculaire.
– La quadriplégie spastique concerne tout le corps, y compris le visage, le tronc, les bras et les jambes. Ces personnes sont plus susceptibles de présenter d’autres problèmes tels que des convulsions ou des troubles intellectuels, visuels, auditifs ou de parole.

La paralysie cérébrale dyskinétique ou athétoïde touche environ 10 % des cas de paralysie cérébrale. Avec ce type, le tonus musculaire peut varier entre trop tendu et trop lâche, et ces variations peuvent se produire dans une même journée. Les personnes atteintes de ce type de paralysie cérébrale n’ont pas un contrôle complet sur leurs mains, bras, pieds et jambes. Leurs mouvements peuvent être rapides et saccadés ou lents et saccadés, et les difficultés peuvent également affecter la déglutition, la succion et la parole si le visage est touché.

Enfin, la paralysie cérébrale ataxique représente également environ 10 % des cas. Ce type de paralysie cérébrale affecte principalement l’équilibre et la coordination d’une personne. Les personnes atteintes de ce type de paralysie cérébrale peuvent avoir du mal à marcher de manière stable ou à effectuer des tâches nécessitant un contrôle musculaire précis, comme coudre, écrire ou faire la vaisselle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Mégalérythème épidémique : tout savoir sur cette maladie infantile

Le mégalérythème épidémique, aussi appelé cinquième maladie ou érythème infectieux aigu, est une maladie virale contagieuse fréquente chez...

Quels sont les effets secondaires des médicaments contre l’insomnie ?

Les médicaments contre l'insomnie peuvent être une solution efficace pour améliorer la qualité du sommeil à court terme....

Comment s’endormir plus rapidement : guide complet

L'insomnie est un problème répandu qui affecte des millions de personnes à travers le monde. Elle se caractérise...

Le bien-être issu de la lecture : A ne pas sous-estimer

La lecture est une activité aux multiples bienfaits pour le bien-être. Elle est un véritable coffre à outils...