Une pilule cardiaque générique s’avère prometteuse pour les troubles liés à la consommation d’alcool

Par : Matthieu Gallet

Date:

Partager sur

Une nouvelle étude suggère qu’un médicament générique utilisé depuis des décennies pour traiter l’insuffisance cardiaque et l’hypertension artérielle pourrait également être efficace dans le traitement des troubles liés à la consommation d’alcool. Il s’agit de la spironolactone, une pilule qui coûte seulement quelques centimes par jour et qui est principalement prescrite comme diurétique pour réduire la rétention d’eau chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque. Ce médicament agit en bloquant les protéines appelées récepteurs minéralocorticoïdes, qui sont présentes dans tout le corps et qui jouent un rôle dans le maintien d’un équilibre sain des liquides et des électrolytes. Des expériences antérieures en laboratoire ont également suggéré que ces protéines pourraient jouer un rôle dans la consommation d’alcool.

Pour cette nouvelle étude, les chercheurs ont testé les effets de la spironolactone sur des souris et des rats, puis ont examiné les dossiers médicaux de plus de deux millions de personnes qui avaient consommé de l’alcool pour voir si la prise de ce médicament était associée à une réduction de la consommation d’alcool. Les résultats ont montré que les humains et les rongeurs buvaient beaucoup moins lorsqu’ils prenaient de la spironolactone.

Actuellement, il existe seulement trois médicaments approuvés par la FDA aux États-Unis pour traiter les troubles liés à la consommation d’alcool : la naltrexone, qui bloque les récepteurs cérébraux associés aux envies d’alcool, l’acamprosate, qui aide à réduire les fringales et les symptômes de sevrage, et le disulfirame, qui provoque des nausées et d’autres symptômes désagréables en cas de consommation d’alcool. Cependant, ces médicaments n’ont qu’une efficacité légèrement meilleure que le placebo. Un autre médicament, le topiramate, est parfois prescrit « hors AMM » pour les troubles liés à la consommation d’alcool, mais il peut entraîner de graves effets secondaires.

Il est donc nécessaire de développer des médicaments plus efficaces et mieux tolérés pour traiter ces troubles. La spironolactone semble prometteuse, mais des études cliniques plus vastes sont nécessaires pour vérifier son efficacité et sa sécurité. Les études menées jusqu’à présent n’ont pas révélé de nouveaux effets secondaires ou de problèmes spécifiques aux gros buveurs qui prennent ce médicament, mais il est important de vérifier les interactions médicament-alcool dans des conditions contrôlées.

En conclusion, la spironolactone, un médicament générique utilisé depuis des décennies pour traiter l’insuffisance cardiaque et l’hypertension artérielle, montre un potentiel précoce comme traitement des troubles liés à la consommation d’alcool. Des études supplémentaires sont nécessaires pour confirmer son efficacité et sa sécurité, mais les premiers résultats sont encourageants. Il est important de développer de nouveaux médicaments pour traiter ces troubles, car les options actuellement disponibles sont peu efficaces.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Sur le même thème

[categoryposts]

Articles relatifs

Les enjeux éthiques de la robotique dans le domaine médical

L'intégration croissante de la robotique dans le domaine médical révolutionne les soins de santé, offrant des possibilités sans...

Comment choisir un bol tibétain : Le guide complet pour trouver l’instrument parfait

Les bols tibétains, également connus sous le nom de bols chantants, sont devenus des outils populaires pour la...

La sonothérapie : une symphonie pour votre bien-être !

Vous êtes-vous déjà demandé si les sons pouvaient avoir un impact sur votre santé ? Eh bien, accrochez-vous...

Les bols tibétains sont-ils dangereux ?

Les bols chantants tibétains sont devenus très populaires ces dernières années pour leurs supposés bienfaits sur la relaxation...