9 célébrités décédées suite à une surdose d’analgésiques sur ordonnance

Date:

Partager sur

Joan Laurer, plus connue sous son nom d’artiste Chyna, est décédée le 20 avril 2016 à l’âge de 46 ans. Selon le Los Angeles Times, sa mort a été causée par une surdose accidentelle de plusieurs médicaments, dont le diazépam, l’oxycodone, l’oxymorphone et de l’alcool. Chyna était considérée comme une pionnière de la lutte féminine et a joué pour la WWE pendant 17 ans. Son manager, cité par E! News, a déclaré qu’au moment de sa mort, elle était sous pression lors du tournage d’un documentaire et qu’elle avait tendance à s’automédiquer et à prendre trop de médicaments. En début d’année 2019, Chyna a été intronisée au WWE Hall of Fame.

Chyna, de son vrai nom Joan Laurer, était une personnalité importante dans le monde de la lutte féminine. Elle a contribué à ouvrir la voie à d’autres femmes dans le sport et a été une figure emblématique de la WWE. Malheureusement, sa vie a été marquée par des luttes personnelles, notamment des problèmes de dépendance aux médicaments et à l’alcool.

Selon l’autopsie rapportée par le Los Angeles Times, Chyna est décédée d’une surdose accidentelle de plusieurs médicaments, dont le diazépam, l’oxycodone et l’oxymorphone. Ces médicaments sont souvent prescrits pour soulager la douleur, l’anxiété ou d’autres problèmes de santé mentale. Malheureusement, l’utilisation abusive de ces substances peut entraîner des conséquences graves, voire mortelles.

Le manager de Chyna a indiqué à E! News que la lutteuse était stressée lors du tournage d’un documentaire au moment de son décès. Il a également déclaré qu’elle avait une propension à s’automédiquer et à prendre des doses excessives de médicaments. Ces facteurs ont probablement contribué à sa surdose accidentelle.

La mort de Chyna a été une perte tragique pour la communauté de la lutte féminine et pour ses nombreux fans à travers le monde. Elle était une icône, non seulement en raison de ses réalisations sportives, mais aussi de son impact sur la perception des femmes dans le monde de la lutte. Sa présence sur le ring a ouvert la voie à d’autres femmes qui ont depuis suivi ses traces.

Malgré ses problèmes personnels, Chyna a laissé derrière elle un héritage durable dans le monde de la lutte. En début d’année 2019, elle a été intronisée au WWE Hall of Fame, une reconnaissance bien méritée de sa contribution à l’histoire du sport. Cela témoigne de l’importance et de l’impact qu’elle a eu sur le monde de la lutte féminine.

La mort de Chyna est un rappel de l’importance de prendre soin de sa santé mentale et de ne pas abuser des médicaments ou de l’alcool pour faire face au stress ou aux difficultés. Il est essentiel de demander de l’aide en cas de besoin et de chercher des solutions saines pour faire face aux défis de la vie.

En conclusion, Chyna a été une figure importante dans le monde de la lutte féminine, mais sa vie a été tragiquement interrompue par une surdose accidentelle de médicaments. Son décès a été une perte pour la communauté de la lutte et pour ses fans du monde entier. Cependant, son héritage perdure et elle restera à jamais une icône dans le monde de la lutte féminine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bols chantants tibétains : Pourquoi faut il autant du bien ?

Vous cherchez un moyen original de vous détendre, de méditer et de faire vibrer votre âme ? Ne...

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...