Diagnostic de l’autisme : dépistage et tests

Date:

Partager sur

Les cliniciens utilisent plusieurs outils de diagnostic pour évaluer si un enfant est atteint de l’autisme. Parmi ces outils, on retrouve l’échelle d’évaluation de l’autisme Gilliam – deuxième édition (GARS-2) et l’entretien de diagnostic de l’autisme – révisé (ADI-R). Ces outils permettent aux cliniciens de déterminer si l’enfant présente certains critères indiquant qu’il est autiste. Ils nécessitent généralement que le médecin évalue l’enfant selon différents critères, tels que les comportements, les comportements antérieurs rapportés par les parents et les observations directes.

Les résultats obtenus et la comparaison de l’enfant avec d’autres enfants autistes ainsi qu’avec des enfants en bonne santé permettent de déterminer s’il est atteint de l’autisme ou non.

Ces outils sont utiles car les cliniciens ne se basent pas uniquement sur une caractéristique pour poser un diagnostic d’autisme. Dans certains cas, les retards d’apprentissage peuvent être suffisamment graves pour qu’un enfant reçoive un diagnostic d’autisme. Dans d’autres cas, il peut s’agir d’une combinaison de légers retards d’apprentissage, de légers problèmes de socialisation et de gestes parfois répétitifs qui amènent un médecin à poser un diagnostic d’autisme.

La plupart des outils de diagnostic impliquent à la fois les commentaires des parents sur les comportements et les habitudes de l’enfant, ainsi que l’observation directe de l’enfant par un clinicien. Des évaluations complètes de l’autisme peuvent également inclure des tests de vision et d’audition, ainsi que des tests génétiques et neurologiques.

Dans certains cas, les pédiatres peuvent effectuer des évaluations de l’autisme, tandis que dans d’autres cas, le médecin de l’enfant peut recommander une consultation auprès d’un spécialiste du développement, tel qu’un pédiatre, un neurologue pour enfants ou un psychologue pour enfants. Ces spécialistes peuvent apporter leur expertise pour établir un diagnostic précis et offrir l’aide nécessaire à l’enfant.

Si les tests confirment que l’enfant est effectivement autiste, le diagnostic est important mais peut également être accablant pour les parents et toute la famille. Il est normal que les parents aient de nombreuses questions au moment du diagnostic, et cela peut être une expérience émotionnellement difficile. Cependant, il est crucial de commencer rapidement le traitement de l’enfant en consultant d’autres parents ayant vécu cette expérience et en prenant soin de soi tout au long du processus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Mégalérythème épidémique : tout savoir sur cette maladie infantile

Le mégalérythème épidémique, aussi appelé cinquième maladie ou érythème infectieux aigu, est une maladie virale contagieuse fréquente chez...

Quels sont les effets secondaires des médicaments contre l’insomnie ?

Les médicaments contre l'insomnie peuvent être une solution efficace pour améliorer la qualité du sommeil à court terme....

Comment s’endormir plus rapidement : guide complet

L'insomnie est un problème répandu qui affecte des millions de personnes à travers le monde. Elle se caractérise...

Le bien-être issu de la lecture : A ne pas sous-estimer

La lecture est une activité aux multiples bienfaits pour le bien-être. Elle est un véritable coffre à outils...