Différence entre tremblements et dyskinésie

Date:

Partager sur

Les tremblements et la dyskinésie sont deux symptômes fréquents de la maladie de Parkinson. Environ 70 % des personnes atteintes de la maladie de Parkinson ressentiront des tremblements à un moment donné de leur maladie, tandis que 40 à 50 % souffriront de dyskinésie après cinq ans de traitement. Il est important de faire la distinction entre ces deux symptômes afin de les traiter de manière adéquate.

Les tremblements se caractérisent par des mouvements rythmés de va-et-vient, principalement dans les mains, mais aussi dans d’autres parties du corps telles que les pouces, les bras, les jambes ou la tête. Ils surviennent généralement au repos et peuvent être atténués lorsque la personne utilise la partie du corps affectée. Les tremblements sont plus prononcés lorsque les médicaments contre la maladie de Parkinson s’estompent, ce qui peut entraîner une lenteur, une raideur ou une courbure de la personne. Les tremblements ne sont généralement pas douloureux.

La dyskinésie, quant à elle, est principalement causée par un médicament appelé lévodopa utilisé pour traiter la maladie de Parkinson. Contrairement aux tremblements, la dyskinésie n’est pas rythmique, mais plutôt torsionnelle. Elle peut être observée chez des personnes comme Michael J. Fox, qui présentent des mouvements involontaires supplémentaires. Les dyskinésies ne sont généralement pas douloureuses, mais peuvent être associées à une condition appelée dystonie, qui peut être très inconfortable.

Le traitement des tremblements et de la dyskinésie diffère grandement. Les tremblements peuvent être traités en ajustant les médicaments pour compenser un manque de dopamine, tandis que la dyskinésie est souvent causée par un excès de dopamine médicamenteuse. Il est important de trouver un équilibre entre trop et pas assez de médicaments afin de minimiser ces symptômes.

Il est également important de prendre en compte le ressenti du patient et de son entourage. Certains patients peuvent être très gênés par de petits tremblements, tandis que d’autres peuvent tolérer des tremblements plus importants. De même, certaines personnes atteintes de la maladie de Parkinson ne remarquent pas leur dyskinésie, alors que cela peut être très perturbant pour leur entourage.

La gestion de la dyskinésie et des tremblements implique de trouver un compromis entre trop et pas assez de médicaments. Prendre trop de médicaments peut aggraver les dyskinésies, tandis que ne pas en prendre suffisamment peut entraîner une sensation de raideur et de lenteur. Il est important de discuter avec son médecin pour trouver la meilleure approche.

En conclusion, les tremblements et la dyskinésie sont deux symptômes courants de la maladie de Parkinson, mais ils sont traités de manière différente. Il est essentiel de faire la distinction entre ces deux symptômes afin de les traiter de manière adéquate et de trouver un équilibre entre trop et pas assez de médicaments pour minimiser leur impact sur la vie quotidienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Physiothérapie pour la maladie de Parkinson : qu’est-ce qui aide vraiment ?

La maladie de Parkinson (MP) est un trouble progressif qui affecte le système nerveux, agissant comme le...

J’ai essayé le BEMER Pro Set pour les symptômes de la SEP

Le coffret BEMER Pro est un appareil qui délivre une énergie électromagnétique pulsée au corps en général...

Quand demander des soins d’urgence pour la SEP

Les soins urgents ou d'urgence sont parfois nécessaires pour les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) pour...

Comment Zoloft a calmé les bavardages et m’a rendu moi-même

Un jour, alors que je parcourais la base de données médicale PubMed sur mon ordinateur, je suis...