Faits surprenants sur le TDAH – Grincement de dents, mauvaise mémoire

Date:

Partager sur

Le trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) n’est pas un diagnostic unique, mais comprend en réalité trois types différents. Le diagnostic dépend des symptômes visibles du TDAH : l’inattention, l’hyperactivité et l’impulsivité.

Le premier type, l’inattention, se caractérise par le fait de ne pas écouter lorsqu’on lui parle, d’être facilement distrait, d’avoir du mal à prêter attention et à organiser des activités, et d’éviter les activités qui nécessitent de la concentration.

Le deuxième type, l’hyperactivité, comprend l’agitation, la course ou l’escalade excessive et inappropriée lorsque ce n’est pas approprié, ainsi que des problèmes de jeu ou d’activités calmes.

Le troisième type, l’impulsivité, inclut le fait d’avoir du mal à attendre, de dire des choses inappropriées sans réfléchir ou d’interrompre les autres.

Il est important de noter que tous les enfants atteints de TDAH ne présentent pas nécessairement d’hyperactivité. Certains, en particulier les filles, peuvent être calmes mais souffrir d’une forme de TDAH qui rend plus difficile leur concentration ou leur attention. L’American Psychiatric Association a établi des lignes directrices basées sur ces trois types pour aider les médecins à diagnostiquer et à traiter avec précision le TDAH.

Le TDAH est souvent confondu avec d’autres conditions. Des problèmes de santé tels que l’anxiété, la dépression et certains types de troubles d’apprentissage présentent des symptômes similaires à ceux du TDAH. De plus, d’autres troubles mentaux tels que les troubles de l’humeur, les troubles de la personnalité ou le trouble obsessionnel-compulsif (TOC) peuvent être diagnostiqués à tort comme étant du TDAH.

Il arrive parfois que les enfants se comportent d’une manière qui peut être interprétée à tort comme étant du TDAH. Dans ces cas, les médecins doivent déterminer si un changement soudain ou un facteur de stress dans la vie de l’enfant, comme le décès d’un membre de la famille ou un divorce, affecte son comportement.

Les personnes atteintes de TDAH peuvent avoir des problèmes de mémoire à court terme, également appelée mémoire de travail. Cela signifie qu’elles ont des difficultés à se souvenir des devoirs ou à accomplir des tâches qui nécessitent de la concentration.

Il est important de souligner que la consommation de sucre, le fait de regarder trop la télévision et une vie de famille chaotique peuvent aggraver les symptômes du TDAH, mais ils ne sont pas la cause de la maladie. Des recherches ont montré que le TDAH a une forte influence génétique et qu’il tend à être héréditaire.

Il n’existe pas de solution miracle pour traiter le TDAH. Les médicaments peuvent aider à traiter les symptômes, mais ils ne constituent qu’une partie du traitement global. La thérapie comportementale, qui aide notamment à rester organisé et à faire des choix positifs, joue également un rôle dans la gestion du TDAH. Les stratégies de traitement doivent être surveillées et ajustées au fil du temps, tout comme les médicaments.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bols chantants tibétains : Pourquoi faut il autant du bien ?

Vous cherchez un moyen original de vous détendre, de méditer et de faire vibrer votre âme ? Ne...

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...