L’importance d’un diagnostic et d’un traitement rapides

Date:

Partager sur

La sclérose en plaques (SEP) peut affecter la vessie de deux manières principales, selon le Dr Hoang Roberts. Premièrement, elle peut provoquer une sensation fréquente d’envie d’uriner, voire une incontinence urinaire, ce qui peut entraîner le port de sous-vêtements, de serviettes ou de couches mouillés tout au long de la journée et augmenter le risque d’infection. Deuxièmement, la SEP peut également entraîner une incapacité à uriner ou une rétention urinaire, laissant ainsi un peu d’urine dans la vessie, ce qui peut favoriser la multiplication des bactéries et entraîner des infections urinaires.

Les infections urinaires chez les personnes atteintes de SEP peuvent avoir des conséquences graves, comme l’aggravation des symptômes de la maladie, un risque accru d’hospitalisation et même un risque de décès. En effet, si une infection urinaire n’est pas traitée et que l’urine remonte dans les reins, cela peut entraîner une infection rénale. Parfois, l’infection peut même se propager dans la circulation sanguine et provoquer un état septique.

Le diagnostic d’une infection urinaire chez une personne atteinte de SEP peut être rapide et facile grâce à un test d’urine qui permet de détecter la présence de bactéries. Le traitement standard pour les infections urinaires est l’utilisation d’antibiotiques. Cependant, chez les personnes atteintes de SEP, le traitement peut être plus complexe. En cas de bactériurie asymptomatique, c’est-à-dire la présence de bactéries dans l’urine sans aucun symptôme, les médecins hésitent à prescrire des antibiotiques en raison du risque accru de résistance aux antibiotiques.

Cependant, si vous souffrez d’infections urinaires symptomatiques en raison d’une vidange incomplète de la vessie, des procédures comme le cathétérisme ou la dérivation urinaire peuvent être recommandées. Une étude a montré que les personnes atteintes de SEP qui ont subi une dérivation urinaire non continentale ont connu une amélioration significative des infections urinaires symptomatiques et de leur qualité de vie. Cependant, cette intervention chirurgicale majeure n’est envisagée qu’en dernier recours, et d’autres méthodes telles que le cathétérisme intermittent sont préférées.

Pour prévenir les infections urinaires, il est recommandé de boire beaucoup d’eau pour rincer les voies urinaires, d’uriner dès que l’envie se fait sentir, de vider la vessie après un rapport sexuel, de s’essuyer d’avant en arrière (pour les femmes), de privilégier les douches plutôt que les bains, et de porter des sous-vêtements en coton amples et respirants.

En plus de ces conseils, il existe d’autres solutions qui peuvent être essayées, comme la consommation de canneberge qui contient des ingrédients réduisant le risque d’infections urinaires, ou la prise de D-mannose, un supplément qui a montré son efficacité dans la réduction du nombre d’infections urinaires chez les personnes atteintes de SEP.

En conclusion, la prévention est le meilleur traitement lorsqu’il s’agit des infections urinaires chez les personnes atteintes de SEP. Il est important de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic précis et un traitement adapté en cas d’infection urinaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...

Quelles maladies un chien peut il transmettre à l’homme ?

Nos amis à quatre pattes peuvent nous apporter beaucoup de joie et d'affection, mais il est important de...