Maîtriser les tremblements et les secousses liés à la SEP

Date:

Partager sur

Certaines personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) peuvent développer des tremblements dans différentes parties du corps. Ces tremblements peuvent être légers, mais aussi graves et invalidants. Les tremblements de la SEP sont des mouvements musculaires rythmés de va-et-vient que la personne ne peut pas contrôler. Ils peuvent affecter les mains, les bras, les jambes, ainsi que les muscles de la tête et des cordes vocales. Ces tremblements surviennent lorsque des plaques ou des lésions se forment le long des voies nerveuses responsables de la coordination des mouvements.

L’impact des tremblements sur la vie quotidienne varie d’une personne à l’autre. Certains trouvent que les tremblements rendent certaines tâches difficiles, comme écrire, utiliser un ordinateur, s’habiller ou manger. Pour d’autres, les tremblements peuvent être moins invalidants et constituer un inconvénient plus tolérable.

Il existe différents types de tremblements associés à la SEP. Le tremblement cérébelleux est le plus souvent associé à la SEP et est caractérisé par un tremblement lent des extrémités causé par des lésions du cervelet. Les tremblements intentionnels surviennent lors de mouvements physiques et sont plus prononcés lorsqu’on essaie de saisir ou d’atteindre quelque chose. Les tremblements posturaux se produisent lorsque l’on maintient une position contre la gravité, tandis que les tremblements de repos surviennent au repos.

Il est important de diagnostiquer la SEP le plus tôt possible et de recevoir un traitement précoce et agressif avec des thérapies modificatrices de la maladie (DMT) pour prévenir ou réduire les tremblements. En 2022, il existe 16 DMT approuvés pour le traitement de la SEP, certains étant très efficaces. Il est également important d’éliminer les facteurs contributifs contrôlables, tels que la fatigue, le stress ou la consommation excessive de café, pour minimiser les tremblements.

Pour ceux qui ont déjà développé des tremblements, le traitement peut inclure l’ergothérapie ou la physiothérapie, qui peuvent aider à gérer les tremblements qui interfèrent avec la vie quotidienne. Des médicaments tels que les anxiolytiques, les antihistaminiques, les bêtabloquants, les médicaments antinauséeux et les anticonvulsivants peuvent également être utilisés pour traiter les tremblements. La stimulation cérébrale profonde, une thérapie utilisée pour traiter la maladie de Parkinson, peut être utile dans les cas de tremblements sévères liés à la SEP. L’injection de Botox dans les muscles peut également aider à traiter les tremblements des membres.

Quant à la marijuana médicale, il n’a pas été prouvé qu’elle aide à lutter contre les tremblements de la SEP. Les thérapies à base de cannabinoïdes n’ont probablement aucun effet bénéfique sur les tremblements liés à la SEP, selon des études cliniques et précliniques. Cependant, les cannabinoïdes peuvent avoir des effets modestes sur d’autres symptômes de la SEP, tels que la douleur ou la spasticité.

En conclusion, les tremblements associés à la SEP peuvent avoir un impact significatif sur la vie quotidienne des personnes atteintes. Il est important de diagnostiquer la maladie précocement et de recevoir un traitement approprié pour prévenir ou réduire les tremblements. Différentes options de traitement, comme la thérapie physique, les médicaments et la stimulation cérébrale profonde, peuvent être utilisées pour aider à gérer les tremblements. Quant à la marijuana médicale, son efficacité dans le traitement des tremblements de la SEP reste incertaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bols chantants tibétains : Pourquoi faut il autant du bien ?

Vous cherchez un moyen original de vous détendre, de méditer et de faire vibrer votre âme ? Ne...

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...