Migraine et saignements de nez : quel est le lien ?

Date:

Partager sur

Les symptômes courants d’une crise de migraine sont généralement bien connus : maux de tête, sensibilité accrue à la lumière et au son, nausées et vomissements. Cependant, lorsque des saignements de nez surviennent pendant une crise de migraine, cela peut être source de confusion et d’inquiétude, car cela ne fait pas partie des symptômes habituels.

Selon le Dr Léon S. Moskatel, professeur adjoint de clinique à la faculté de médecine de l’université de Stanford en Californie, les saignements de nez ne sont pas une caractéristique habituelle de la migraine et cette combinaison de symptômes n’a pas été beaucoup étudiée. Cependant, certaines personnes souffrant de migraine signalent avoir des saignements de nez lors de leurs crises, parfois de manière régulière.

Les saignements de nez, ou épistaxis, surviennent lorsque la muqueuse nasale, le tissu délicat qui tapisse l’intérieur du nez, est blessée et saigne. Plusieurs facteurs peuvent augmenter le risque de saignement de nez, tels que l’air intérieur chaud et sec, un septum dévié, des allergies nasales, un rhume, l’exposition à la fumée de cigarette, à des irritants chimiques, une forte consommation d’alcool, la prise de certains médicaments ou compléments alimentaires.

Quant au lien potentiel entre la migraine et les saignements de nez, il existe peu de preuves. Une augmentation de la pression artérielle, qui peut être présente lors des crises de migraine, pourrait contribuer à un saignement de nez, mais cela reste à confirmer. Seuls quelques cas de saignements de nez associés à des crises de migraine ont été rapportés dans la littérature médicale.

Si vous pensez que vos saignements de nez sont liés à vos crises de migraine, il est recommandé de réduire la fréquence de ces dernières pour confirmer ou infirmer ce lien. Des changements de mode de vie, des médicaments préventifs et des traitements aigus peuvent être discutés avec votre médecin pour réduire la fréquence des crises de migraine.

Si vos saignements de nez persistent malgré une diminution des crises de migraine, d’autres causes peuvent être à l’origine de ces saignements. Dans tous les cas, il est conseillé de consulter un médecin si vous ne parvenez pas à arrêter un saignement de nez après quelques minutes, si de grandes quantités de sang coulent dans votre gorge ou sortent des deux narines.

Il est également recommandé d’utiliser régulièrement un spray nasal salin, d’humidifier votre chambre ou votre logement, d’éviter de vous moucher avec force, de ne pas vous curer le nez ou d’y insérer quoi que ce soit, de limiter l’utilisation d’AINS, de ne pas abuser des traitements contre les allergies nasales en vente libre, de ne pas fumer et de porter un casque de protection lors d’activités à risque pour le nez.

En conclusion, bien que les saignements de nez lors de crises de migraine soient rares et peu étudiés, il est important de consulter un médecin pour en trouver la cause et éventuellement ajuster le traitement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...

Quelles maladies un chien peut il transmettre à l’homme ?

Nos amis à quatre pattes peuvent nous apporter beaucoup de joie et d'affection, mais il est important de...