Quand la grossesse provoque des crises de panique

Date:

Partager sur

La grossesse est souvent considérée comme une période magique dans la vie d’une femme, mais ce n’est pas toujours le cas. Le stress et l’anxiété peuvent être élevés pendant cette période, et les crises de panique sont en réalité assez courantes chez les femmes enceintes. Selon Gina Hassan, psychologue spécialisée dans la santé périnatale, jusqu’à 10 % des femmes enceintes souffrent de crises de panique.

Les symptômes d’une crise de panique pendant la grossesse ne sont pas différents de ceux d’une crise de panique à n’importe quel autre moment. Les femmes ont souvent l’impression de faire une crise cardiaque et certaines peuvent même avoir l’impression qu’elles vont mourir. Les femmes qui ont déjà eu des crises de panique dans le passé sont plus susceptibles d’en souffrir pendant leur grossesse, mais certaines femmes qui n’ont jamais eu de crises de panique peuvent en développer pendant cette période. D’un autre côté, certaines femmes qui ont des crises de panique régulières peuvent constater qu’elles s’atténuent pendant leur grossesse.

Le diagnostic d’une crise de panique pendant la grossesse repose sur la description des symptômes par la femme elle-même. Elle peut se plaindre de nausées, de difficultés à respirer et de la peur de mourir. Dans certains cas, elle peut même se rendre aux urgences où des tests peuvent être prescrits pour exclure d’autres causes de ces symptômes.

Les chercheurs pensent que les crises de panique pendant la grossesse peuvent être liées aux niveaux hormonaux de la femme. Il se pourrait que leur corps réagisse de manière plus dramatique aux changements hormonaux. De plus, il existe une prédisposition génétique aux crises de panique. Si un membre de votre famille en a déjà eu, vous êtes plus susceptible d’en souffrir.

Les crises de panique pendant la grossesse peuvent être préoccupantes car elles peuvent avoir un impact sur le fœtus. L’anxiété intense réduit le flux sanguin vers le fœtus, ce qui peut entraîner un faible poids à la naissance et un travail prématuré. De plus, ces crises peuvent affecter la relation mère-enfant et la capacité de la mère à faire face à la période post-partum.

Il existe plusieurs traitements disponibles pour les crises de panique pendant la grossesse. Dans la plupart des cas, une combinaison de thérapies cognitives et comportementales est recommandée. La thérapie cognitive peut aider à remplacer les pensées négatives par des pensées plus réalistes et positives. Les thérapies comportementales, comme la pleine conscience, peuvent également être bénéfiques. La pleine conscience permet de se concentrer sur l’instant présent et de réduire le stress. Les techniques de relaxation, comme la respiration profonde, peuvent également aider à calmer une crise de panique. Dans certains cas, des médicaments anti-anxiété peuvent être prescrits sous la surveillance d’un médecin.

Il est important de parler à votre médecin si vous souffrez de crises de panique pendant votre grossesse ou si vous vous sentez dépassée par le stress. Un traitement approprié peut vous aider à surmonter ces difficultés et à profiter pleinement de votre grossesse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Physiothérapie pour la maladie de Parkinson : qu’est-ce qui aide vraiment ?

La maladie de Parkinson (MP) est un trouble progressif qui affecte le système nerveux, agissant comme le...

J’ai essayé le BEMER Pro Set pour les symptômes de la SEP

Le coffret BEMER Pro est un appareil qui délivre une énergie électromagnétique pulsée au corps en général...

Quand demander des soins d’urgence pour la SEP

Les soins urgents ou d'urgence sont parfois nécessaires pour les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) pour...

Comment Zoloft a calmé les bavardages et m’a rendu moi-même

Un jour, alors que je parcourais la base de données médicale PubMed sur mon ordinateur, je suis...