Vous souffrez d’un trouble anxieux ? Voici 3 « pièges à inquiétudes » du Nouvel An à éviter

Date:

Partager sur

Nous approchons de la nouvelle année 2022, une période de réflexion pour beaucoup de gens qui aspirent à un nouveau départ. Cependant, pour les personnes souffrant de troubles anxieux, cette période peut également être source de stress supplémentaire.

Selon le psychologue Nicolas Crimarco de l’université Columbia, la nouvelle année peut susciter beaucoup de doutes et de critiques chez les individus, qui peuvent s’inquiéter de ne pas progresser suffisamment dans la réalisation de leurs objectifs de vie. Ces inquiétudes peuvent parfois se transformer en pièges à inquiétudes, où l’on anticipe les problèmes, se concentre sur des événements négatifs et pose des questions du type « et si » à un degré excessif.

Pour éviter de rester pris dans ce cycle, les experts recommandent d’éviter certains pièges courants liés à la nouvelle année et de trouver des moyens de garder l’anxiété à distance tout au long de l’année. Voici trois de ces pièges et leurs solutions :

1. La peur de l’échec : beaucoup de personnes souffrant de troubles anxieux ont peur de l’échec, en particulier en ce qui concerne les résolutions du Nouvel An. Pour gérer cette anxiété, il est recommandé de se fixer des objectifs réalistes et de faire preuve d’auto-compassion lorsque ces objectifs ne sont pas atteints en raison de circonstances indépendantes de notre volonté. Il est préférable de commencer par de petits objectifs réalisables et de les augmenter progressivement.

2. Se focaliser sur les lacunes perçues de l’année précédente : plutôt que de s’attarder sur ce qui n’a pas été accompli l’année dernière, il est préférable de se concentrer sur les choses que l’on souhaite faire à l’avenir. Tenir un journal peut aider à exprimer ces pensées et émotions associées aux regrets et permet de réduire le stress et de gérer l’anxiété.

3. Insister sur les nouvelles variantes du COVID-19 : l’arrivée de nouvelles variantes du COVID-19, comme l’oméga, peut être source d’anxiété. Bien que nous ne puissions pas contrôler ces variantes, il est important de se concentrer sur ce qui est sous notre contrôle, comme respecter les précautions recommandées par les experts. Cela peut donner un sentiment d’accomplissement et aider à se protéger du virus.

En plus de ces recommandations, les experts recommandent également de pratiquer la pleine conscience, qui consiste à se concentrer sur le moment présent plutôt que de s’attarder sur le passé ou le futur. Des interventions basées sur la pleine conscience ont montré leur efficacité pour réduire l’anxiété. Il est également important de prendre soin de soi en accordant une attention particulière à son bien-être physique et mental.

En conclusion, la nouvelle année peut être une période de stress pour les personnes souffrant de troubles anxieux. Cependant, en évitant certains pièges courants et en adoptant des stratégies d’auto-assistance, il est possible de garder l’anxiété à distance tout au long de l’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Est-il temps de passer à un exercice MS ?

En préparation d'une interview demandée pour une station de radio locale, j'ai effectué des recherches qui m'ont...

La névralgie du trijumeau est une véritable douleur au visage

Dans mes rêves les plus fous, je n'aurais jamais imaginé me réveiller un jour avec une douleur...

Le tériflunomide peut retarder l’apparition des symptômes de la SEP chez les personnes atteintes de RIS

Le syndrome radiologiquement isolé (RIS) est une condition dans laquelle une personne présente des anomalies et des...

Physiothérapie pour la maladie de Parkinson : qu’est-ce qui aide vraiment ?

La maladie de Parkinson (MP) est un trouble progressif qui affecte le système nerveux, agissant comme le...