Peut-on contracter une IST en s’embrassant ?

Date:

Partager sur

Les baisers sont souvent associés à l’affection, à l’intimité et à l’amour, mais ils peuvent également soulever des questions concernant la transmission d’infections sexuellement transmissibles (IST). Alors, les baisers peuvent-ils transmettre des IST ?

Oui, il est possible que certaines infections sexuellement transmissibles (IST) se propagent par les baisers, bien que le risque soit généralement considéré comme faible. Des IST telles que l’herpès, le cytomégalovirus (CMV), le virus du papillome humain (VPH) et la syphilis peuvent potentiellement être transmises par le biais de contacts buccaux.

Par exemple, l’herpès, causé par les virus HSV-1 et HSV-2, peut se propager par le contact peau à peau, y compris par les baisers. Le HSV-1 est souvent associé aux boutons de fièvre autour de la bouche, tandis que le HSV-2 est plus fréquemment lié à l’herpès génital. De même, le CMV peut être transmis par la salive échangée lors des baisers et peut provoquer des symptômes similaires à ceux de la grippe.

Concernant le VPH, un groupe de virus comprenant plus de 200 types différents, certains peuvent être transmis par des baisers profonds impliquant la langue et par le sexe oral. Cela peut augmenter le risque de développer un cancer de la bouche chez certaines personnes. Quant à la syphilis, elle se transmet par un contact direct avec une lésion, généralement située sur les organes génitaux.

Cependant, il est crucial de noter que certaines IST, telles que la chlamydia, l’hépatite, le VIH et la trichomonase, ne sont généralement pas transmissibles par les baisers.

Pour réduire le risque de contracter une IST par voie orale, il est recommandé de discuter ouvertement des antécédents sexuels avec son partenaire, d’éviter d’embrasser quelqu’un présentant des lésions cutanées actives et de privilégier la monogamie avec un partenaire non infecté.

En cas de symptômes d’une IST orale ou d’une exposition récente à une IST, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié. Bien que certaines IST orales puissent disparaître spontanément, des médicaments antiviraux, des analgésiques ou des antibiotiques peuvent être nécessaires dans certains cas pour traiter les symptômes et réduire la transmission.

En somme, bien que le risque de transmission d’IST par les baisers soit faible, il est important de prendre des précautions et de maintenir une communication ouverte avec les partenaires sexuels pour promouvoir une santé sexuelle optimale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...

Quelles maladies un chien peut il transmettre à l’homme ?

Nos amis à quatre pattes peuvent nous apporter beaucoup de joie et d'affection, mais il est important de...