Trouvez un neurologue pour traiter votre sclérose en plaques

Date:

Partager sur

Poser des questions à votre futur neurologue lors d’une consultation peut vous aider à déterminer si vous pouvez lui faire confiance et compter sur lui tout au long de votre traitement contre la sclérose en plaques (SEP). Selon Adrienne Boissy, MD, neurologue et responsable de l’expérience à la Cleveland Clinic dans l’Ohio, les besoins des patients atteints de SEP varient considérablement. Voici donc quelques questions à poser à votre futur neurologue :

1. Avez-vous suivi une formation spécifique sur la sclérose en plaques ? Les neurologues qui ont suivi des formations spécialisées dans le domaine de la SEP sont généralement plus à l’écoute des besoins des patients atteints de cette maladie complexe.

2. Combien de temps consacrez-vous aux patients atteints de SEP par rapport aux patients en neurologie générale ? Si la majorité des patients du neurologue sont atteints de SEP, cela peut être un bon signe de sa spécialisation dans cette maladie.

3. Participez-vous à des essais cliniques liés à la SEP ? Les essais cliniques peuvent offrir aux patients atteints de SEP l’accès à de nouvelles thérapies potentiellement bénéfiques. Même si tous les neurologues ne mènent pas leurs propres essais cliniques, ils peuvent aider leurs patients à s’inscrire aux essais cliniques appropriés.

4. Combien de vos patients suivent actuellement de nouveaux traitements contre la SEP ? Cette question vous permettra de savoir si le neurologue suit les dernières avancées en matière de traitement de la SEP et si son approche est plutôt conservatrice ou agressive.

5. Votre cabinet propose-t-il des perfusions ? Certaines médications contre la SEP, telles que les stéroïdes utilisés pour traiter les poussées, sont administrées par voie intraveineuse. Si le cabinet propose des perfusions, cela peut vous éviter de devoir vous rendre à l’hôpital pour ce type de traitement.

6. Êtes-vous ouvert à l’intégration de thérapies alternatives dans un plan de traitement contre la SEP ? Si vous êtes intéressé par les traitements alternatifs pour la SEP, il est important de vous assurer que votre neurologue est ouvert à l’exploration de ces options avec vous.

Il est également essentiel d’établir une bonne communication avec votre médecin traitant la SEP. Vous devez vous sentir à l’aise pour lui faire part de vos objectifs de traitement, lui demander des explications lorsque vous ne comprenez pas quelque chose et connaître le délai d’attente pour les résultats des tests. Vous devez également être attentif aux signes de communication non verbale, comme le fait que le médecin vous regarde dans les yeux et vous écoute attentivement. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec votre médecin, n’hésitez pas à demander un deuxième avis ou à changer de médecin.

Pour trouver un neurologue spécialisé dans la SEP, vous pouvez demander des références à votre médecin traitant, contacter des groupes de soutien pour la SEP pour obtenir des recommandations, utiliser l’outil « Trouver un neurologue » de la Société nationale de la sclérose en plaques et rechercher des centres de soins complets spécialisés dans le traitement de la SEP dans votre région.

En conclusion, poser des questions à votre futur neurologue et établir une bonne communication avec lui sont des éléments essentiels pour garantir un traitement approprié de la SEP. Faites confiance à votre instinct et n’hésitez pas à chercher un autre médecin si vous ne vous sentez pas à l’aise avec celui que vous avez rencontré. Votre santé et votre bien-être sont primordiaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Est-il temps de passer à un exercice MS ?

En préparation d'une interview demandée pour une station de radio locale, j'ai effectué des recherches qui m'ont...

La névralgie du trijumeau est une véritable douleur au visage

Dans mes rêves les plus fous, je n'aurais jamais imaginé me réveiller un jour avec une douleur...

Le tériflunomide peut retarder l’apparition des symptômes de la SEP chez les personnes atteintes de RIS

Le syndrome radiologiquement isolé (RIS) est une condition dans laquelle une personne présente des anomalies et des...

Physiothérapie pour la maladie de Parkinson : qu’est-ce qui aide vraiment ?

La maladie de Parkinson (MP) est un trouble progressif qui affecte le système nerveux, agissant comme le...