Un traitement contre la SEP qui vaut son pesant d’or

Date:

Partager sur

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie qui affecte de nombreux patients, et les thérapies modificatrices de l’évolution de la SEP (DMT) sont souvent nécessaires pour traiter cette condition. Cependant, le coût de ces médicaments peut être extrêmement élevé, représentant souvent une grande partie du salaire annuel moyen. Cela soulève des préoccupations importantes pour les patients atteints de SEP.

Une nouvelle étude a révélé l’utilisation de l’or réel dans un médicament expérimental appelé CNM-Au8, qui montre des résultats prometteurs dans le traitement de la SEP. Le composé d’essai est une suspension de cristaux nanométriques d’or à huit faces. Selon le Dr Michael Barnett, professeur de neurologie à l’Université de Sydney, cette étude de phase 2 a montré des améliorations significatives chez les patients atteints de SEP.

L’étude, appelée Visionnaire-MS, a évalué les effets du CNM-Au8 sur la fonction visuelle des patients atteints de SEP. Les participants ont été répartis en deux groupes, l’un recevant le médicament à l’étude et l’autre recevant un placebo. Les résultats ont montré une amélioration de 3,13 lettres dans le groupe de traitement par rapport au groupe placebo. De plus, les scores globaux des patients sous thérapie active ont augmenté de près de 4 points, par rapport à seulement 0,7 point pour le groupe placebo.

Le mécanisme par lequel le CNM-Au8 fonctionne est encore largement inconnu. Cependant, il est suggéré que les petits morceaux d’or bloquent la dégradation axonale et favorisent éventuellement la remyélinisation, préservant ainsi le fonctionnement normal des cellules nerveuses. Il est important de noter que cette thérapie est considérée comme un complément aux traitements existants contre la SEP, et tous les patients ont été autorisés à poursuivre leur traitement actuel pendant l’étude.

Une autre observation positive de cette étude a montré une augmentation de l’activité électrique du nerf optique chez les patients recevant le CNM-Au8, ce qui suggère que l’intégrité de la myéline pourrait être préservée. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires avant que ce traitement puisse être approuvé. Une autre étude, portant sur des patients atteints de sclérose latérale amyotrophique (ALS), n’a pas montré les mêmes résultats positifs.

Clene Nanomedicine, le fabricant du médicament, n’a pas encore défini de protocoles pour une étude de phase 3. Il reste donc encore beaucoup à faire avant que cette thérapie puisse être largement utilisée. Cependant, ces résultats sont encourageants et offrent de l’espoir pour les patients atteints de SEP.

En conclusion, l’utilisation de l’or réel dans le traitement expérimental de la SEP montre des résultats prometteurs. Cette thérapie pourrait offrir une amélioration significative de la fonction visuelle et d’autres aspects de la vie des patients atteints de SEP. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires avant que ce traitement puisse être largement utilisé. Il est donc essentiel de continuer à soutenir la recherche dans ce domaine et d’espérer une percée majeure dans le traitement de la SEP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bols chantants tibétains : Pourquoi faut il autant du bien ?

Vous cherchez un moyen original de vous détendre, de méditer et de faire vibrer votre âme ? Ne...

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...