La pleine conscience réduit l’abus d’opioïdes pour la douleur chronique

Par : Matthieu Gallet

Date:

Partager sur

Une nouvelle étude massive a démontré l’efficacité de la thérapie basée sur la pleine conscience pour le cerveau. Un essai clinique randomisé mené par des chercheurs de l’Université de l’Utah a comparé les effets de la thérapie basée sur la pleine conscience à ceux de la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) chez des patients souffrant de douleur chronique et de dépendance aux opioïdes. Les résultats de cette étude, publiée dans JAMA Internal Medicine en février 2022, ont confirmé les bienfaits de la pleine conscience pour réduire la consommation d’opioïdes et la douleur chez ces patients.

L’auteur principal de l’étude, Éric Garland, Ph.D., a développé une approche appelée Mindfulness-Oriented Recovery Enhancement (MORE), qui combine la pleine conscience, la modification des pensées négatives, le réapprentissage de l’appréciation des expériences positives et la psychologie positive. L’étude a inclus 250 adultes souffrant de douleur chronique et de dépendance aux opioïdes. La moitié des participants ont suivi un entraînement de groupe à la pleine conscience pendant huit semaines avec MORE, tandis que l’autre moitié a reçu une TCC standard en groupe.

Les résultats de l’étude ont montré une réduction de 45% de l’abus d’opioïdes dans le groupe MORE, soit le double de celui du groupe TCC. De plus, plus de 35% des participants du groupe MORE ont réduit leur consommation d’opioïdes d’au moins la moitié. Les patients du groupe MORE ont également rapporté moins de douleur, de besoin d’opioïdes et de détresse émotionnelle, même en prenant moins d’analgésiques. Ces effets ont perduré pendant au moins neuf mois de suivi. Au contraire, les effets de la TCC ont diminué dans le groupe témoin.

Les chercheurs ont également constaté que plus les patients pratiquaient la pleine conscience, plus ils en bénéficiaient. Les résultats de l’étude soulignent donc l’importance de l’engagement actif des patients dans leur traitement.

L’approche MORE se distingue par son objectif de réapprendre aux patients à savourer le plaisir, qui a été altéré par l’utilisation à long terme d’opioïdes. La pleine conscience agit sur les processus neuronaux et physiologiques du cerveau, modifiant ainsi la façon dont il traite les signaux de douleur. Contrairement aux médicaments opioïdes, la pleine conscience agit en dehors du système opioïde interne du corps, ce qui en fait une modalité particulièrement efficace pour la gestion de la douleur chronique.

Il est important de souligner que la douleur chronique n’est pas uniquement psychologique. Même lorsqu’elle est d’origine purement physique, la pleine conscience peut être efficace pour réduire la douleur. De plus, la pleine conscience peut également atténuer les effets secondaires émotionnels de la douleur chronique, tels que la dépression et l’anxiété.

Cette recherche met en évidence l’importance des approches multimodales, telles que la pleine conscience, la physiothérapie et l’exercice, dans la gestion de la douleur chronique. Ces thérapies complémentaires non opioïdes peuvent aider les patients à obtenir le soulagement adéquat de la douleur dont ils ont besoin, tout en réduisant les risques et les méfaits liés aux opioïdes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Sur le même thème

[categoryposts]

Articles relatifs

Les enjeux éthiques de la robotique dans le domaine médical

L'intégration croissante de la robotique dans le domaine médical révolutionne les soins de santé, offrant des possibilités sans...

Comment choisir un bol tibétain : Le guide complet pour trouver l’instrument parfait

Les bols tibétains, également connus sous le nom de bols chantants, sont devenus des outils populaires pour la...

La sonothérapie : une symphonie pour votre bien-être !

Vous êtes-vous déjà demandé si les sons pouvaient avoir un impact sur votre santé ? Eh bien, accrochez-vous...

Les bols tibétains sont-ils dangereux ?

Les bols chantants tibétains sont devenus très populaires ces dernières années pour leurs supposés bienfaits sur la relaxation...