Premiers signes de la sclérose en plaques

Date:

Partager sur

La sclérose en plaques (SEP) se caractérise par une attaque du système immunitaire contre la myéline, la gaine protectrice des fibres nerveuses. Cette attaque perturbe la transmission des signaux électriques entre le cerveau et le reste du corps, ce qui se traduit par une variété de symptômes.

Les premiers symptômes de la SEP varient grandement d’une personne à l’autre. Ils peuvent être légers et passagers, ou plus graves et persistants. La reconnaissance précoce de ces symptômes est essentielle pour une détection et une prise en charge optimales, permettant d’améliorer la qualité de vie des patients et de freiner la progression de la maladie.

Voici une exploration détaillée des premiers symptômes les plus courants de la SEP, accompagnée d’exemples précis et de détails complémentaires  :

  1. Troubles visuels :
  • Perte de vision partielle ou totale d’un œil (névrite optique) : Il s’agit d’un symptôme fréquent et souvent inaugural de la SEP. La vision d’un œil peut devenir soudainement floue, voilée ou complètement obscurcie. La douleur oculaire est également un symptôme fréquent associé à la névrite optique.

Exemple :  Une femme de 25 ans remarque une baisse soudaine de la vision de son œil droit, accompagnée de douleurs lors des mouvements oculaires.

  • Vision floue : La vision peut devenir trouble ou légèrement déformée, sans perte de vision complète.
  • Diminution des couleurs : La perception des couleurs peut être altérée, avec une diminution de la vivacité et de la distinction des nuances.
  1. Troubles de la sensibilité :
  • Engourdissement : Sensation de perte de sensation dans une zone du corps, comme un membre ou le visage.
  • Picotements : Sensations fines et rapides de piqûres ou d’aiguilles dans la peau.
  • Fourmillements : Sensations de picotements plus intenses et persistantes que les picotements.
  • Faiblesse musculaire : Diminution de la force musculaire dans un ou plusieurs membres, pouvant affecter la coordination et la réalisation de mouvements précis.

Exemple :  Un homme de 30 ans ressent des fourmillements et une faiblesse dans sa jambe gauche, rendant la marche difficile et la montée des escaliers pénible.

  1. Troubles de l’équilibre et de la coordination :
  • Difficultés à marcher : Troubles de la coordination et de l’équilibre, pouvant se traduire par une démarche instable, des trébuchements fréquents ou une sensation de flottement.
  • Vertiges : Sensations de rotation ou de déséquilibre, pouvant être accompagnés de nausées.
  • Sensation d’instabilité : Perte de l’équilibre et sentiment de vacillement, en particulier lors de changements de position ou de la marche.

Exemple :  Une femme de 40 ans éprouve des difficultés à marcher en ligne droite et a l’impression de « flotter » lorsqu’elle se déplace.

  1. Troubles du tronc :
  • Dysesthésie : Sensation de compression ou d’étreinte autour du torse, semblable à un bandage serré.
  • Difficultés à contrôler la vessie et les intestins : Incontinence urinaire ou fécale, ou besoin urgent et fréquent d’uriner.

Exemple :  Un homme de 50 ans souffre de dysesthésie thoracique et d’incontinence urinaire occasionnelle.

  1. Fatigue :
  • Fatigue intense et persistante : La fatigue est un symptôme fréquent et souvent invalidant de la SEP. Elle se caractérise par une sensation d’épuisement intense et durable, ne s’améliorant pas avec le repos.
  • Diminution de l’énergie : Baisse significative du niveau d’énergie, réduisant la capacité à effectuer les activités quotidiennes.

Exemple :  Une femme de 35 ans se sent constamment fatiguée, même après un sommeil complet, et a du mal à accomplir ses tâches quotidiennes.

  1. Troubles cognitifs :
  • Difficultés de concentration : Troubles de l’attention et de la capacité à se concentrer sur une tâche.
  • Troubles de la mémoire : Oublis fréquents, difficultés à mémoriser de nouvelles informations ou à se souvenir d’événements récents.

Exemple :  Un homme de 45 ans a des difficultés à se concentrer au travail et à mémoriser des noms ou des informations importantes.

La sclérose en plaques est une maladie complexe et ses symptômes varient grandement d’une personne à l’autre. La reconnaissance précoce des premiers symptômes est essentielle pour une meilleure prise en charge et un ralentissement de la progression de la maladie.

Il est important de consulter un médecin si vous présentez l’un des symptômes décrits ci-dessus, en particulier s’ils persistent ou s’aggravent. Un diagnostic précis et un traitement individualisé peuvent améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de SEP et leur permettre de vivre une vie pleine et active.

N’oubliez pas que la recherche sur la SEP progresse constamment et de nouveaux traitements sont régulièrement développés. Il existe de nombreuses ressources et associations disponibles pour soutenir les patients et leurs familles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bols chantants tibétains : Pourquoi faut il autant du bien ?

Vous cherchez un moyen original de vous détendre, de méditer et de faire vibrer votre âme ? Ne...

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...