Traiter la douleur chronique liée à la sclérose en plaques

Par : Matthieu Gallet

Date:

Partager sur

La douleur chronique liée à la sclérose en plaques (SEP) a longtemps été négligée, mais au début des années 2000, des recherches ont commencé à se concentrer sur ce sujet. Cependant, ces recherches se sont principalement intéressées à la douleur neuropathique, qui n’est qu’un type de douleur pouvant être ressenti par les personnes atteintes de SEP. Il est souvent difficile de déterminer la cause exacte de la douleur et il arrive que les patients se voient dire par leur neurologue que leur douleur n’a rien à voir avec la SEP, ce qui peut être décourageant.

La douleur chronique est souvent négligée dans la SEP, car les problèmes de mobilité, de cognition, de vision et les changements sensoriels sont généralement les symptômes les plus préoccupants. De plus, la douleur est difficile à traiter, mais cela ne devrait pas être une excuse pour ne pas la prendre en compte. Les personnes atteintes de SEP ont besoin d’aide pour soulager leur douleur.

Il existe trois principales causes de la douleur chronique liée à la SEP : la douleur neuropathique, la douleur liée à la spasticité et les douleurs musculo-squelettiques dues à l’immobilité et à la fatigue.

La douleur neuropathique est causée par les lésions des fibres nerveuses du cerveau et de la moelle épinière provoquées par le processus inflammatoire de la SEP. Elle se manifeste par des sensations de brûlure, de picotement et de picotements douloureux. Parfois, même un léger contact peut être douloureux dans certaines parties du corps.

La spasticité est un type courant de raideur chez les personnes atteintes de SEP, causée par des lésions des fibres nerveuses motrices. Elle peut provoquer des spasmes musculaires, des crampes et une douleur générale dans les parties du corps touchées.

L’immobilité et la fatigue peuvent amener les personnes atteintes de SEP à utiliser d’autres muscles de manière compensatoire, ce qui peut provoquer des douleurs au dos ou aux articulations.

Pour traiter la douleur neuropathique, on utilise généralement des médicaments initialement développés pour les convulsions ou les troubles de l’humeur, mais à des doses plus faibles. Pour la spasticité, des médicaments comme le baclofène et le Zanaflex peuvent être prescrits. Pour les douleurs musculo-squelettiques, on utilise généralement des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

L’exercice et la physiothérapie peuvent également être bénéfiques pour soulager la douleur. L’étirement est particulièrement important pour les personnes atteintes de spasticité. La physiothérapie peut également aider à renforcer les muscles opposés aux muscles douloureux.

En plus des traitements médicaux, il existe des remèdes maison et des approches alternatives qui peuvent aider à soulager la douleur. Par exemple, l’utilisation de compresses chaudes, de chaussettes ou de gants à pression peut tromper le cerveau en interprétant la douleur comme une chaleur ou une pression. Une alimentation équilibrée et une hydratation adéquate peuvent également prévenir les crampes. La massothérapie, l’acupuncture et la méditation peuvent également être bénéfiques.

Il est important de trouver un médecin qui prend votre douleur chronique au sérieux et qui propose des solutions adaptées à votre situation. Certains neurologues sont plus attentifs que d’autres à la douleur et proposent différents outils pour la gérer. N’hésitez pas à discuter de vos problèmes de douleur avec votre médecin et à explorer différentes options de traitement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Sur le même thème

[categoryposts]

Articles relatifs

Les enjeux éthiques de la robotique dans le domaine médical

L'intégration croissante de la robotique dans le domaine médical révolutionne les soins de santé, offrant des possibilités sans...

Comment choisir un bol tibétain : Le guide complet pour trouver l’instrument parfait

Les bols tibétains, également connus sous le nom de bols chantants, sont devenus des outils populaires pour la...

La sonothérapie : une symphonie pour votre bien-être !

Vous êtes-vous déjà demandé si les sons pouvaient avoir un impact sur votre santé ? Eh bien, accrochez-vous...

Les bols tibétains sont-ils dangereux ?

Les bols chantants tibétains sont devenus très populaires ces dernières années pour leurs supposés bienfaits sur la relaxation...