5 problèmes courants liés aux médicaments contre le trouble bipolaire

Date:

Partager sur

La prise de poids est un effet secondaire fréquent de nombreux médicaments utilisés pour traiter le trouble bipolaire. Une étude sur les effets secondaires métaboliques des médicaments psychiatriques a révélé que la plupart des personnes prenant des médicaments tels que le lithium, l’acide valproïque, l’olanzapine et la quétiapine prennent du poids. Si vous êtes préoccupé par la prise de poids, il est important d’en parler à votre médecin. Certaines alternatives, comme la lamotrigine, l’oxcarbazépine et la lurasidone, sont associées à une prise de poids moins importante.

Si vous et votre médecin décidez de changer de traitement, il est préférable de réduire progressivement le traitement actuel tout en ajoutant le nouveau traitement. Cela peut aider à éviter les rechutes lors du changement de traitement. Si changer de traitement n’est pas une option pour vous, votre médecin peut vous fournir des conseils nutritionnels pour maintenir un poids santé ou vous orienter vers un nutritionniste ou un diététiste.

Certains médicaments bipolaires peuvent provoquer une sensation de brouillard, de sédation ou d’émoussement. Cela peut être préoccupant pour les patients et leurs proches, car cela peut donner l’impression que la personne est moins impliquée dans sa vie quotidienne. Il est important de discuter de ces effets secondaires avec votre médecin. Si vous venez de commencer à prendre le médicament, votre médecin peut vous suggérer d’attendre pour voir si ces effets secondaires s’améliorent. Sinon, une autre option de traitement ou une dose plus faible du même médicament peut être envisagée.

La planification familiale est souvent un sujet de préoccupation pour les personnes atteintes de trouble bipolaire. Il est important de parler de vos projets et de vos préoccupations avec votre médecin. Il existe des médicaments qui peuvent être pris en toute sécurité pendant la grossesse, mais il peut également être nécessaire de changer de médicament avant de concevoir. Si votre psychiatre n’est pas à l’aise avec la gestion des médicaments pendant la grossesse, il existe des psychiatres spécialisés dans la reproduction qui peuvent vous aider.

Il est compréhensible de se préoccuper des effets à long terme des médicaments sur le corps. Certains médicaments, comme le lithium, peuvent avoir un impact sur la thyroïde et les reins à long terme. Il est important de discuter de ces risques avec votre médecin et de surveiller régulièrement vos taux de lithium, votre fonction rénale et votre fonction thyroïdienne. Si des problèmes surviennent, il est possible de réduire la dose du médicament, de changer de médicament ou de gérer les effets secondaires tout en continuant le traitement.

Il est essentiel de ne pas arrêter brusquement vos médicaments sans consulter votre médecin. L’arrêt brutal peut provoquer une rechute des symptômes et peut être dangereux. Les médicaments bipolaires sont souvent prescrits à faible dose et augmentés progressivement pour éviter les effets indésirables. Trouver un médecin avec qui vous vous sentez à l’aise pour discuter de vos préoccupations est crucial pour trouver la meilleure combinaison de traitement pour vous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Physiothérapie pour la maladie de Parkinson : qu’est-ce qui aide vraiment ?

La maladie de Parkinson (MP) est un trouble progressif qui affecte le système nerveux, agissant comme le...

J’ai essayé le BEMER Pro Set pour les symptômes de la SEP

Le coffret BEMER Pro est un appareil qui délivre une énergie électromagnétique pulsée au corps en général...

Quand demander des soins d’urgence pour la SEP

Les soins urgents ou d'urgence sont parfois nécessaires pour les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) pour...

Comment Zoloft a calmé les bavardages et m’a rendu moi-même

Un jour, alors que je parcourais la base de données médicale PubMed sur mon ordinateur, je suis...