5 signes de dépendance sexuelle

Date:

Partager sur

La différence entre une sexualité saine et une dépendance sexuelle réside dans le fait qu’une certaine obsession pour le sexe est considérée comme normale et saine. En effet, il est naturel d’avoir une libido qui nous pousse à désirer des relations sexuelles. Cependant, cela devient problématique lorsque la personne accorde plus d’importance à l’acte sexuel lui-même qu’à la personne avec qui elle est impliquée, explique Kathleen Nickerson, PhD, fondatrice de FeelBetterNetwork.com.

La dépendance sexuelle se manifeste le plus souvent de deux manières : en substituant le sexe à l’amour et en recherchant des activités sexuelles différentes, variées ou extrêmes, axées uniquement sur les actes sexuels et non sur une véritable connexion avec l’autre personne, précise Nickerson.

Bien que le terme « dépendance sexuelle » soit couramment utilisé pour décrire cet état, Nickerson affirme qu’il est souvent le signe d’un problème mental plus profond. Elle soutient que ce terme est probablement incomplet et qu’il serait nécessaire d’en dire davantage sur ce qui se passe chez une personne et ce qui la pousse à adopter un comportement sexuel excessif.

Dans le cas où vous-même, votre partenaire ou votre conjoint(e) souffrez d’une dépendance sexuelle, il est recommandé de consulter un thérapeute spécialisé en dépendance sexuelle. Selon Nickerson, il est important de demander de l’aide dans ces situations. Des groupes de soutien et des livres d’auto-assistance peuvent également être utiles. Si le comportement de l’autre personne nuit à la relation, il est essentiel d’en discuter et d’élaborer un plan d’action pour réagir et se soutenir mutuellement. Il est important de souligner que vous ne pouvez pas forcer quelqu’un à changer, mais vous pouvez encourager des actions qui favoriseront un changement positif.

Être en couple avec une personne dépendante au sexe peut être particulièrement difficile, car vous risquez de devenir vous-même dépendant(e). Il est donc crucial de définir vos propres limites et de vous sentir à l’aise dans votre relation sexuelle. Vous avez le droit de faire ce qui est le mieux pour vous, et il est important de communiquer ouvertement avec votre partenaire pour exprimer vos besoins et vos limites. Il est primordial d’agir de manière à ce que vous vous sentiez en sécurité et bien dans votre peau.

Si la relation est saine, Nickerson affirme qu’une personne répondra aux besoins de son partenaire dépendant(e) sur le plan sexuel. Il est donc important d’exprimer clairement vos besoins, vos sentiments et l’impact de la dépendance sur votre relation.

En conclusion, la différence entre une sexualité saine et une dépendance sexuelle réside dans l’équilibre entre le désir sexuel normal et la capacité à maintenir des relations saines et émotionnellement satisfaisantes. La dépendance sexuelle nécessite souvent une aide professionnelle pour surmonter les problèmes sous-jacents et rétablir une relation saine avec la sexualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Est-il temps de passer à un exercice MS ?

En préparation d'une interview demandée pour une station de radio locale, j'ai effectué des recherches qui m'ont...

La névralgie du trijumeau est une véritable douleur au visage

Dans mes rêves les plus fous, je n'aurais jamais imaginé me réveiller un jour avec une douleur...

Le tériflunomide peut retarder l’apparition des symptômes de la SEP chez les personnes atteintes de RIS

Le syndrome radiologiquement isolé (RIS) est une condition dans laquelle une personne présente des anomalies et des...

Physiothérapie pour la maladie de Parkinson : qu’est-ce qui aide vraiment ?

La maladie de Parkinson (MP) est un trouble progressif qui affecte le système nerveux, agissant comme le...