Conseils de thérapie par le chaud et par le froid pour le traitement à domicile de la douleur chronique

Date:

Partager sur

On nous a toujours dit que la chaleur est nécessaire pour s’échauffer avant l’exercice et que le froid est utile pour se rafraîchir après. Cependant, en cas de blessure aiguë, il est recommandé de faire le contraire : appliquer de la glace pendant les trois à cinq premiers jours, puis alterner entre chaleur et froid selon vos préférences. Mais qu’en est-il des douleurs musculo-squelettiques chroniques ?

Il existe de nombreux traitements médicaux et physiques pour aider à soulager la douleur persistante. Si vous ne parvenez pas à la gérer, il est recommandé de consulter un spécialiste en gestion de la douleur. Cependant, parfois, les méthodes les plus simples sont les meilleures : les thérapies par le chaud et le froid sont rapides et peu coûteuses. Il est important de noter que ces thérapies sont complémentaires et ne doivent pas remplacer les prescriptions de votre professionnel de santé.

En ce qui concerne les douleurs chroniques, c’est-à-dire celles qui durent depuis un certain temps sans s’améliorer, il n’y a pas de règles strictes. Il est conseillé d’expérimenter les deux modalités pour déterminer celle qui vous convient le mieux. Vous pouvez obtenir de meilleurs résultats en utilisant l’une ou l’autre, voire en combinant les deux.

Néanmoins, une exception concerne les personnes souffrant de douleurs chroniques qui souhaitent faire de l’exercice. Il est recommandé d’utiliser la chaleur avant l’activité physique pour augmenter le flux sanguin vers la zone concernée, favorisant ainsi la flexibilité musculaire et le mouvement des articulations. Une fois l’activité terminée, il est conseillé d’appliquer du froid pour éviter toute inflammation supplémentaire qui pourrait survenir, quelle que soit l’activité réalisée.

La thérapie par la chaleur fonctionne en réduisant la douleur grâce à une augmentation du flux sanguin vers la zone traitée. Cela favorise la circulation et la relaxation musculaire, réduisant ainsi la douleur, les spasmes et la raideur. De plus, la chaleur empêche l’accumulation d’acide lactique dans les muscles, ce qui peut causer des douleurs.

Il est important de suivre certaines précautions lors de l’utilisation de la chaleur. Il est recommandé d’appliquer la chaleur pendant environ 15 minutes à la fois, en veillant à ne pas la rendre trop intense. Il est également important de ne pas l’appliquer sur des plaies ouvertes ou des éruptions cutanées. Si vous avez une neuropathie diabétique ou toute autre maladie qui affecte la sensibilité à la température, il est conseillé d’être vigilant pour éviter les brûlures. Il est recommandé de mettre un chiffon entre la source de chaleur et la peau pour éviter les brûlures. Il est également déconseillé de s’endormir avec une source de chaleur.

Il existe différentes façons d’appliquer la thérapie par la chaleur, comme l’utilisation d’un coussin chauffant, d’un traitement à la cire de paraffine, d’un bain chaud ou d’un enveloppement thermique adapté à la zone douloureuse. La chaleur humide est généralement préférable car elle pénètre plus rapidement les tissus et présente moins de risques pour la peau.

La thérapie par le froid fonctionne différemment en resserrant les vaisseaux sanguins, ce qui réduit l’inflammation et l’enflure. Elle permet également de détendre les muscles et de ralentir la transmission des signaux de douleur. L’application de froid pendant 10 à 15 minutes à la fois est recommandée, en veillant à surveiller les changements cutanés et à éviter les engelures. Il est également important de ne pas s’endormir avec une application froide.

Différentes méthodes peuvent être utilisées pour appliquer le froid, comme un bain froid, un sac de glace ou une compresse froide. Si la douleur persiste malgré l’utilisation de la thérapie chaud-froid ou si de nouveaux symptômes apparaissent, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé.

En conclusion, les thérapies par le chaud et le froid peuvent être utiles pour soulager la douleur chronique, mais il est important de les utiliser de manière appropriée et de consulter un professionnel de la santé si nécessaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Mégalérythème épidémique : tout savoir sur cette maladie infantile

Le mégalérythème épidémique, aussi appelé cinquième maladie ou érythème infectieux aigu, est une maladie virale contagieuse fréquente chez...

Quels sont les effets secondaires des médicaments contre l’insomnie ?

Les médicaments contre l'insomnie peuvent être une solution efficace pour améliorer la qualité du sommeil à court terme....

Comment s’endormir plus rapidement : guide complet

L'insomnie est un problème répandu qui affecte des millions de personnes à travers le monde. Elle se caractérise...

Le bien-être issu de la lecture : A ne pas sous-estimer

La lecture est une activité aux multiples bienfaits pour le bien-être. Elle est un véritable coffre à outils...