J’ai essayé le fauteuil roulant électrique Jazzy Passport pour ma sclérose en plaques — et je l’aime bien !

Date:

Partager sur

Le fauteuil roulant Jazzy Passport est promu comme un moyen facile de voyager en avion, mais il est conseillé aux utilisateurs de contacter leur compagnie aérienne avant leur vol pour s’assurer qu’ils pourront l’emporter à bord.

D’après mon expérience, le Jazzy Passport est très maniable. Il offre quatre vitesses différentes, mais je n’ai pas eu besoin de dépasser la deuxième vitesse pour me déplacer rapidement. Le fauteuil a un rayon de braquage serré de 24,25 pouces et des pneus pneumatiques de 12 pouces à l’arrière, ce qui le rend confortable à l’intérieur comme à l’extérieur. Il dispose également d’un grand repose-pieds et d’une garde au sol de 3 pouces, avec une largeur totale de 24 pouces.

Le joystick motorisé peut être utilisé du côté gauche ou droit et est facile et intuitif à utiliser.

Lorsque j’ai essayé le fauteuil roulant, j’ai pu constater qu’il se déplaçait facilement entre les pièces et sur un tapis épais. Son rayon de braquage est merveilleux et permet de tourner dans des espaces restreints. Il est très facile de s’habituer au joystick et de passer d’une vitesse à l’autre. De plus, les deux accoudoirs peuvent être soulevés et écartés pour permettre à la chaise de se glisser sous une table.

Voici trois choses que j’aime dans le Jazzy Passport :

1. Portabilité : Je ne sors pas souvent, mais le Jazzy Passport me donne la possibilité de le faire.
2. Petites batteries et chargement facile : Il est facile de brancher le cordon de chargement sous l’accoudoir, ce que je fais à côté de mon lit pendant la nuit.
3. Panier sous le siège et porte-gobelet : J’utilise le panier pour ranger mon téléphone et mes lunettes, mais il peut facilement contenir d’autres articles tels que du matériel de lecture. Le porte-gobelet se fixe et se détache facilement sur l’un ou l’autre accoudoir.

Cependant, il y a aussi trois choses que je n’aime pas dans le Jazzy Passport :

1. Accoudoirs très élégants : En raison d’une faiblesse dans mon bras gauche, je ne peux pas garder mon bras sur l’accoudoir sans qu’il ne glisse.
2. Pas de coussin, seulement un coussin de base : Comme je passe beaucoup de temps en fauteuil roulant, j’ai dû acheter un coussin de soutien et un dossier supplémentaires.
3. Le bras du joystick recule complètement : J’aime le fait que le bras du joystick puisse s’écarter, mais je n’aime pas le fait qu’il bascule vers l’arrière. Une fois, il est même resté bloqué et je n’avais aucun moyen de le remonter. J’étais donc coincé au même endroit jusqu’à ce que mon partenaire puisse m’aider.

En conclusion, le Jazzy Passport est une unité très agréable. Il fonctionne bien pour mes besoins de mobilité, surtout en intérieur. J’ai investi dans des housses d’accoudoir antidérapantes et un coussin supplémentaire, et je trouverai une solution pour le bras du joystick. Je suis prêt à faire tout cela car ce fauteuil en vaut la peine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bols chantants tibétains : Pourquoi faut il autant du bien ?

Vous cherchez un moyen original de vous détendre, de méditer et de faire vibrer votre âme ? Ne...

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...