La plupart des patients atteints de fibromyalgie sont-ils mal diagnostiqués ?

Date:

Partager sur

Le processus de diagnostic de la fibromyalgie est complexe et peut souvent être source de confusion pour les patients. Le Dr Frederick Wolfe, un rhumatologue semi-retraité qui dirige Avant : La Banque nationale de données sur les maladies rhumatismales, décrit le diagnostic de la fibromyalgie comme une « négociation » entre le patient et le médecin. Contrairement à d’autres maladies, il n’existe pas de test spécifique permettant de confirmer la présence de la fibromyalgie. Ainsi, le diagnostic repose sur l’auto-évaluation du patient et l’évaluation du médecin.

Selon le Dr Wolfe, la fibromyalgie est un diagnostic facultatif, ce qui signifie qu’il peut être posé différemment par différents médecins. Certains médecins peuvent diagnostiquer le patient avec la fibromyalgie, tandis que d’autres peuvent interpréter les symptômes comme étant dus à une dépression ou à une autre affection. Cette incertitude peut causer de la frustration et de la confusion chez les patients, en plus d’un traitement inadéquat.

Le défi diagnostique de la fibromyalgie est souligné par une étude récente menée par le Dr Wolfe et ses collègues de Forward. Ils ont évalué 497 personnes atteintes de symptômes de la fibromyalgie et ont constaté que seulement 104 (20,9%) ont été diagnostiquées par un médecin, alors que 121 (24,3%) répondaient aux critères diagnostiques de la fibromyalgie. De plus, les médecins ont diagnostiqué à tort 43 personnes (11,4%) comme étant atteintes de la fibromyalgie, même si elles ne répondaient pas aux critères diagnostiques.

Ces résultats soulèvent des questions sur la confusion entourant le diagnostic de la fibromyalgie. Certains experts estiment que l’opinion d’un rhumatologue est plus importante que les critères de classification, tandis que d’autres soutiennent l’utilisation de critères plus précis. Le Dr Wolfe est en désaccord avec l’opinion selon laquelle l’opinion d’un expert est plus fiable, affirmant que de nombreux médecins ne reconnaissent pas la fibromyalgie lorsqu’ils la voient.

Il est donc crucial pour les patients de comprendre leur propre condition et de demander activement à leur médecin s’ils pourraient souffrir de fibromyalgie. Les médecins ne doivent pas avoir peur de poser le diagnostic de fibromyalgie, et les patients doivent être conscients de leurs symptômes et de poser des questions à leur médecin.

En conclusion, le diagnostic de la fibromyalgie est un processus complexe qui repose sur une négociation entre le patient et le médecin. Il n’existe pas de test spécifique pour confirmer la présence de la maladie, ce qui peut entraîner des erreurs de diagnostic et un traitement inadéquat. Les patients doivent être prêts à négocier avec leur médecin et à poser des questions sur la possibilité de souffrir de fibromyalgie pour obtenir un diagnostic précis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bols chantants tibétains : Pourquoi faut il autant du bien ?

Vous cherchez un moyen original de vous détendre, de méditer et de faire vibrer votre âme ? Ne...

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...