Symptômes et diagnostic du syndrome du canal carpien

Date:

Partager sur

Le diagnostic du syndrome du canal carpien est généralement basé sur un examen physique, des antécédents médicaux et des tests de diagnostic par imagerie. Votre médecin commencera par vous poser des questions sur vos symptômes, votre état de santé général et vos antécédents médicaux pour exclure d’autres conditions et problèmes médicaux qui pourraient causer des douleurs au poignet et à la main.

Lors de l’examen physique, votre médecin examinera vos mains, vos poignets, vos bras, vos épaules et votre cou. Il effectuera plusieurs tests physiques pour rechercher des signes de lésion nerveuse. Ces tests physiques peuvent inclure le test de Tinel, où votre médecin tapote l’intérieur de votre poignet sur le nerf médian pour voir si cela provoque un engourdissement ou des picotements. La manœuvre de Phalen consiste à plier votre poignet et à pousser les surfaces arrière de vos mains ensemble pendant 30 à 60 secondes pour détecter des engourdissements ou des picotements. Vous pourriez également être invité à lever les mains au-dessus de votre tête pendant une minute pour voir si des symptômes du syndrome du canal carpien apparaissent, ou à subir un test manuel de compression carpienne où une pression est appliquée sur l’intérieur de votre poignet pour détecter une douleur, un engourdissement ou des picotements.

Pour confirmer un diagnostic de syndrome du canal carpien et exclure d’autres affections nerveuses, votre médecin peut également effectuer des tests d’électrodiagnostic. Ces tests évaluent la fonction nerveuse et peuvent inclure des études de conduction nerveuse, où de petites électrodes sont collées sur votre peau pour mesurer l’activité électrique du nerf médian, et un électromyogramme pour mesurer les impulsions électriques dans les muscles de votre main.

Des tests d’imagerie diagnostique peuvent également être utilisés dans le processus de diagnostic du syndrome du canal carpien. Les radiographies, ou rayons X, peuvent montrer à votre médecin des anomalies dans la structure osseuse du poignet, excluant ainsi d’autres causes de douleur comme une fracture ou de l’arthrite. L’échographie utilise des ondes sonores à haute fréquence pour créer une image des nerfs, des muscles et des os du poignet, permettant ainsi de détecter des anomalies au niveau du nerf médian. L’IRM, ou imagerie par résonance magnétique, peut être utilisée pour détecter des anomalies du nerf médian ainsi que des ligaments et des tendons du poignet, mais elle est généralement utilisée uniquement pour exclure la présence d’une masse ou d’une lésion.

En combinant l’examen physique, les antécédents médicaux et les tests de diagnostic par imagerie, votre médecin pourra déterminer si vous souffrez du syndrome du canal carpien et élaborer un plan de traitement approprié. Il est important de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis et un traitement adéquat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Mégalérythème épidémique : tout savoir sur cette maladie infantile

Le mégalérythème épidémique, aussi appelé cinquième maladie ou érythème infectieux aigu, est une maladie virale contagieuse fréquente chez...

Quels sont les effets secondaires des médicaments contre l’insomnie ?

Les médicaments contre l'insomnie peuvent être une solution efficace pour améliorer la qualité du sommeil à court terme....

Comment s’endormir plus rapidement : guide complet

L'insomnie est un problème répandu qui affecte des millions de personnes à travers le monde. Elle se caractérise...

Le bien-être issu de la lecture : A ne pas sous-estimer

La lecture est une activité aux multiples bienfaits pour le bien-être. Elle est un véritable coffre à outils...