Des relations sexuelles satisfaisantes peuvent aider à maintenir la santé cérébrale à mesure que nous vieillissons

Date:

Partager sur

Une nouvelle étude, publiée dans le journal pour la recherche sur le sexe en juillet 2023, a examiné la relation entre les relations sexuelles à un âge avancé et la fonction cognitive ultérieure. Il s’agit de l’une des premières études de population représentatives à l’échelle nationale à se pencher sur ce sujet.

Le coauteur de l’étude, le Dr Shannon Shen, souligne que même si de nombreuses recherches ont été menées sur le déclin cognitif chez les personnes âgées, très peu d’entre elles ont exploré l’aspect sexuel des relations sociales et son impact sur le fonctionnement cognitif.

Les résultats de l’étude indiquent que pour les adultes plus âgés, âgés de 75 à 90 ans, avoir des relations sexuelles très fréquentes, une fois par semaine ou plus, est lié à une meilleure fonction cognitive cinq ans plus tard, par rapport à ceux qui n’ont eu aucune relation sexuelle. En revanche, pour les adultes plus jeunes, âgés de 62 à 74 ans, la fréquence sexuelle n’a pas d’influence. Ce sont plutôt la qualité sexuelle, c’est-à-dire le plaisir physique et la satisfaction émotionnelle, qui est liée à une meilleure fonction cognitive cinq ans plus tard.

L’étude a été réalisée auprès de 1 683 adultes, en analysant leurs évaluations cognitives et leurs réponses à une enquête. Il convient de noter que l’étude n’a pas pris en compte les personnes transgenres, tandis que 1,6 % des répondants étaient gays, lesbiennes ou bisexuels. Le sexe a été défini comme toute activité mutuellement volontaire avec une autre personne impliquant un contact sexuel, qu’il y ait ou non des rapports sexuels ou un orgasme. Seules les relations sexuelles en couple ont été prises en compte, et non la masturbation.

L’étude a également révélé que les hommes qui avaient des relations sexuelles une fois par semaine ou plus avaient moins de risques de souffrir de troubles cognitifs cinq ans plus tard que les hommes qui n’avaient pas eu de relations sexuelles au cours de la dernière année. En revanche, la fréquence sexuelle n’était pas liée au statut cognitif chez les femmes.

Selon le Dr Linda Waite, professeur de sociologie à l’Université de Chicago, le sexe présente plusieurs avantages physiques à mesure que nous vieillissons, notamment les étirements, l’augmentation du flux sanguin et la libération d’endorphines de l’orgasme. Cependant, les éléments sociaux jouent également un rôle essentiel, car ils sollicitent la partie sociale du cerveau.

Les interactions sociales structurées avec un partenaire de longue date peuvent également contribuer à la santé cérébrale. En effet, lors d’une activité sexuelle, les partenaires doivent communiquer et s’adapter mutuellement, ce qui stimule le cerveau.

Bien que l’étude ait révélé que la fréquence et la qualité des relations sexuelles peuvent contribuer à améliorer le fonctionnement cognitif à un âge avancé, le Dr Shen souligne qu’il n’est pas nécessairement bénéfique pour tout le monde d’avoir plus de relations sexuelles. Selon lui, la qualité de la relation sexuelle est plus importante que la quantité, et même les adultes ayant une faible libido peuvent bénéficier d’une qualité sexuelle élevée. De plus, la définition large du sexe dans l’étude indique que ce ne sont pas seulement les rapports sexuels qui peuvent avoir ces avantages cognitifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...

Quelles maladies un chien peut il transmettre à l’homme ?

Nos amis à quatre pattes peuvent nous apporter beaucoup de joie et d'affection, mais il est important de...