L’éjaculation précoce s’améliore avec l’exercice

Date:

Partager sur

L’exercice régulier peut aider les hommes à retarder l’éjaculation, selon une revue de recherche. Plusieurs études ont montré que l’activité physique régulière peut prolonger le temps de latence jusqu’à l’éjaculation. Par exemple, une étude a révélé que courir 30 minutes cinq fois par semaine avait les mêmes effets que la prise de dapoxétine, un médicament approuvé pour le traitement de l’éjaculation précoce. De plus, le yoga a également été associé à des améliorations significatives dans le retard de l’éjaculation.

En plus de l’exercice physique, les exercices du plancher pelvien peuvent également aider à retarder l’éjaculation. Ces exercices visent à renforcer les muscles du plancher pelvien, qui jouent un rôle dans l’éjaculation. Une étude a montré que les hommes qui pratiquaient ces exercices augmentaient leur temps de latence d’une minute à trois minutes. Les exercices du plancher pelvien, également appelés exercices de Kegel, peuvent être réalisés pour renforcer ces muscles.

En ce qui concerne les médicaments, il n’existe pas de médicament spécifiquement approuvé pour traiter l’éjaculation précoce. Cependant, certains médicaments peuvent être prescrits hors AMM pour aider à retarder l’éjaculation. Les agents anesthésiants topiques peuvent réduire la sensation et retarder l’éjaculation. De plus, certains médicaments oraux tels que les antidépresseurs, les analgésiques et les médicaments utilisés pour la dysfonction érectile peuvent également aider à retarder l’orgasme. Cependant, ces médicaments peuvent avoir des effets secondaires indésirables.

Il est important de noter que le traitement de la dysfonction érectile peut également aider à traiter l’éjaculation précoce. Certaines études ont montré que le traitement de la dysfonction érectile chez les hommes souffrant d’éjaculation précoce peut entraîner des améliorations.

Il est important d’envisager différentes options de traitement pour l’éjaculation précoce, car chaque patient est différent. Les facteurs tels que les hormones, le stress, l’anxiété et la fonction érectile globale peuvent affecter l’éjaculation précoce. Par conséquent, il n’y a pas de traitement unique pour tous les patients. Les médicaments, l’exercice, les conseils, la thérapie sexuelle, le yoga, la rééducation du plancher pelvien et le traitement des problèmes médicaux sous-jacents peuvent tous jouer un rôle dans le traitement de l’éjaculation précoce.

Il est important que les hommes préoccupés par l’éjaculation précoce en parlent à leur médecin. Souvent, les hommes peuvent être rassurés en apprenant que leur temps de latence éjaculatoire est normal. Cependant, si un problème est diagnostiqué, le médecin peut travailler avec le patient pour trouver une solution adaptée à ses besoins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Mégalérythème épidémique : tout savoir sur cette maladie infantile

Le mégalérythème épidémique, aussi appelé cinquième maladie ou érythème infectieux aigu, est une maladie virale contagieuse fréquente chez...

Quels sont les effets secondaires des médicaments contre l’insomnie ?

Les médicaments contre l'insomnie peuvent être une solution efficace pour améliorer la qualité du sommeil à court terme....

Comment s’endormir plus rapidement : guide complet

L'insomnie est un problème répandu qui affecte des millions de personnes à travers le monde. Elle se caractérise...

Le bien-être issu de la lecture : A ne pas sous-estimer

La lecture est une activité aux multiples bienfaits pour le bien-être. Elle est un véritable coffre à outils...