Hypersexualité et trouble bipolaire : Comprendre le lien et les solutions

Date:

Partager sur

L’hypersexualité se présente comme un symptôme fréquent et souvent dévastateur du trouble bipolaire, s’exprimant principalement durant les phases d’hypomanie et de manie. Ce phénomène se caractérise par une augmentation excessive et incontrôlable du désir sexuel et de la libido, pouvant mener à des comportements à risque et à des conséquences négatives tant sur le plan personnel que relationnel.

Manifestations de l’hypersexualité :

  • Comportements sexuels excessifs : Augmentation significative de la fréquence des relations sexuelles, recherche de partenaires multiples, engagement dans des activités sexuelles inhabituelles ou à risque.
  • Compulsions sexuelles : Incapacité à résister aux envies sexuelles, même en connaissance des risques et des conséquences négatives.
  • Préoccupations sexuelles envahissantes : Pensées sexuelles constantes et intrusives, interférant avec la vie quotidienne et les autres aspects de la vie.

Impacts de l’hypersexualité :

Conséquences personnelles :

  • Risques pour la santé : Exposition accrue aux infections sexuellement transmissibles (IST), grossesses non désirées, blessures physiques.
  • Détresse psychologique : Sentiment de honte, de culpabilité, de regret et de perte de contrôle, pouvant exacerber les symptômes du trouble bipolaire.
  • Impact social : Détérioration de la réputation, perte d’emploi, difficultés relationnelles et isolement social.

Conséquences sur les relations :

  • Infidélité et trahison : Risque accru d’infidélité et de rupture de la confiance dans les relations amoureuses.
  • Frustration et incompréhension : Difficultés pour le partenaire de comprendre et de gérer le comportement hypersexuel.
  • Tensions et conflits : Détérioration de la communication et de la dynamique relationnelle.

Détresse psychologique :

  • Honte et culpabilité : Sentiment de honte et de culpabilité face aux comportements impulsifs et à leurs repercussions.
  • Remords et regrets : Profond regret vis-à-vis des actes commis pendant les phases d’hypersexualité.
  • Baisse de l’estime de soi : Sentiment de honte et de dévalorisation de soi, aggravant la souffrance psychologique.

Traitement et solutions :

Prise en charge du trouble bipolaire :

  • Stabilisation de l’humeur : Le traitement du trouble bipolaire par des médicaments et des psychothérapies est crucial pour stabiliser l’humeur et réduire les épisodes d’hypomanie et de manie, diminuant ainsi l’hypersexualité.
  • Médicaments : Les stabilisateurs de l’humeur et les antipsychotiques peuvent aider à réguler les neurotransmetteurs impliqués dans l’humeur et le comportement impulsif.
  • Psychothérapies : La TCC et la TRSI s’avèrent particulièrement efficaces pour gérer l’hypersexualité. La TCC vise à identifier les pensées et les comportements qui contribuent à l’hypersexualité et à développer des stratégies pour les gérer. La TRSI se focalise sur la régulation des rythmes circadiens et du sommeil, qui peuvent jouer un rôle dans les sautes d’humeur et l’hypersexualité.

Approches complémentaires :

  • Communication ouverte : Dialogue franc et honnête avec le partenaire concernant l’hypersexualité, ses causes et ses effets, pour favoriser la compréhension et le soutien mutuel.
  • Soutien des proches : Le soutien et la compréhension de la famille et des amis peuvent jouer un rôle crucial dans la gestion de l’hypersexualité et du trouble bipolaire.
  • Groupes de soutien : Participer à des groupes de soutien pour personnes bipolaires peut offrir un espace de partage d’expériences et d’apprentissage de stratégies pour gérer l’hypersexualité.

Exemples concrets :

  • Un homme bipolaire peut se lancer dans des aventures sexuelles multiples et inconsidérées pendant une phase d’hypomanie, exposant sa santé et ses relations à des risques.
  • Une femme bipolaire peut ressentir une compulsion à regarder de la pornographie ou à fréquenter des sites de rencontres en ligne de manière excessive pendant une phase de manie.
  • Le partenaire d’une personne bipolaire peut se sentir trahi et blessé par l’infidélité commise durant une phase d’hypersexualité, ce qui peut mettre à rude épreuve la relation.

L’hypersexualité dans le trouble bipolaire est un symptôme complexe et souvent dévastateur qui peut avoir des repercussions profondes sur la vie de la personne atteinte et de ses proches. Heureusement, une prise en charge adéquate du trouble bipolaire, combinée à des stratégies spécifiques pour gérer l’hypersexualité, peut aider à retrouver une vie sexuelle équilibrée et des relations saines.

Points clés à retenir :

  • L’hypersexualité n’est pas un choix, mais un symptôme du trouble bipolaire causé par des déséquilibres chimiques dans le cerveau.
  • Le traitement du trouble bipolaire par des médicaments et des psychothérapies est crucial pour réduire l’hypersexualité.
  • La TCC et la TRSI sont des psychothérapies particulièrement efficaces pour gérer l’hypersexualité.
  • La communication ouverte, le soutien des proches et les groupes de soutien peuvent jouer un rôle important dans la gestion de l’hypersexualité.
  • Avec un traitement adéquat et du soutien, les personnes atteintes de trouble bipolaire peuvent surmonter l’hypersexualité et vivre une vie pleine et enrichissante.
  • Si vous ou quelqu’un que vous connaissez souffrez de trouble bipolaire et d’hypersexualité, n’hésitez pas à demander de l’aide à un professionnel de la santé mentale.
  • De nombreuses ressources sont disponibles pour vous aider à comprendre et à gérer l’hypersexualité. N’hésitez pas à les explorer et à demander du soutien.

L’hypersexualité n’est donc pas une fatalité. Avec une compréhension accrue, un traitement approprié et un soutien adéquat, il est possible de surmonter ce symptôme et de vivre une vie saine et épanouissante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bols chantants tibétains : Pourquoi faut il autant du bien ?

Vous cherchez un moyen original de vous détendre, de méditer et de faire vibrer votre âme ? Ne...

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...