Les 7 façons les plus efficaces de gérer le trouble bipolaire 1

Date:

Partager sur

La première étape pour gérer le trouble bipolaire 1 consiste à obtenir un diagnostic, ce qui peut être difficile. Les personnes atteintes de bipolaire 1 connaissent des épisodes d’humeur extrêmes qui oscillent entre l’exaltation ou l’irritabilité et la dépression, mais elles ne réalisent généralement pas que ces sentiments euphoriques sont un problème, ce qui peut entraver leur capacité (ou celle de leur médecin) à reconnaître le trouble.

Selon Diane Salomon, infirmière praticienne psychiatrique à Portland, Oregon, les personnes atteintes de trouble bipolaire 1 ne consultent généralement pas lorsqu’elles se sentent bien, mais seulement lorsqu’elles se sentent déprimées. C’est pourquoi le délai moyen entre les premiers symptômes et le diagnostic correct est de 10 ans.

Le trouble bipolaire 1 se caractérise par un épisode maniaque qui dure au moins 7 jours, suivi d’une période de dépression. Pendant la phase maniaque, une personne bipolaire 1 peut agir de manière inhabituelle et impulsive, ce qui peut la mettre en danger sur le plan physique, social ou financier. Elle peut également se sentir invincible, être irritable, dormir beaucoup moins que d’habitude, avoir des pensées qui s’emballent et avoir de fausses perceptions. En revanche, lorsqu’une personne bipolaire 1 est déprimée, elle peut perdre tout intérêt pour les activités, se sentir épuisée et impuissante, être agitée et souffrir d’insomnie.

Si vous avez reçu un diagnostic de trouble bipolaire 1, certaines étapes clés peuvent vous aider à gérer votre trouble. Voici quelques stratégies efficaces à essayer :

1. Renseignez-vous sur la thérapie par le rythme social. Il est important de suivre un horaire régulier pour éviter les déclencheurs liés aux changements de routine. Votre thérapeute peut vous recommander une thérapie rythmique interpersonnelle et sociale (IPSRT), qui consiste à avoir un horaire régulier, à manger à des heures normales, à dormir régulièrement, à avoir une bonne hygiène du sommeil, à faire de l’exercice et à prendre vos médicaments.

2. Trouvez le bon thérapeute. Il est essentiel de travailler avec un prestataire de soins de santé qui se sent à l’aise et aime travailler avec des personnes bipolaires. Vous pouvez demander une recommandation à votre fournisseur de soins primaires ou consulter des ressources telles que l’Alliance de soutien pour la dépression et les bipolaires ou la base de données de Psychology Today.

3. Trouvez le bon médicament et prenez-le comme indiqué. Certains patients se voient prescrire à tort des antidépresseurs, qui ne suffisent pas à traiter le trouble bipolaire. Il est important de travailler avec votre thérapeute pour trouver la bonne combinaison de médicaments et de dosages pour gérer votre trouble, et de les prendre exactement comme prescrit.

4. Tenez un journal de votre humeur. Utiliser une application de suivi de l’humeur ou noter vos humeurs dans un journal peut vous aider à repérer les changements qui peuvent prédire un épisode bipolaire. Cette pratique peut être efficace pour prévenir les récidives du trouble bipolaire.

5. Demandez à vos proches de vous aider à surveiller votre humeur. Les personnes de votre entourage peuvent vous donner un retour d’information précieux sur vos progrès et vous aider à comprendre vos déclencheurs.

6. Sachez quoi faire si un épisode commence. Il est important d’élaborer un plan avec votre prestataire de soins sur les étapes à suivre et les médicaments de secours à prendre en cas de besoin. Par exemple, si vous souffrez d’une phase maniaque, votre médecin peut vous prescrire un somnifère pour vous aider à dormir suffisamment et à éviter un épisode complet.

7. Trouvez un groupe de soutien bipolaire. Les groupes de soutien peuvent être une excellente ressource pour apprendre des autres personnes bipolaires et éviter les erreurs qu’elles ont commises. Vous pouvez consulter l’Alliance de soutien pour la dépression et les bipolaires ou demander à votre thérapeute des recommandations locales.

En conclusion, gérer le trouble bipolaire 1 nécessite un diagnostic précoce, un traitement approprié, le soutien de prestataires de soins compétents, l’auto-surveillance de l’humeur et le soutien de proches. En suivant ces étapes, vous pouvez améliorer la gestion de votre trouble bipolaire 1 et vivre une vie plus équilibrée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Mégalérythème épidémique : tout savoir sur cette maladie infantile

Le mégalérythème épidémique, aussi appelé cinquième maladie ou érythème infectieux aigu, est une maladie virale contagieuse fréquente chez...

Quels sont les effets secondaires des médicaments contre l’insomnie ?

Les médicaments contre l'insomnie peuvent être une solution efficace pour améliorer la qualité du sommeil à court terme....

Comment s’endormir plus rapidement : guide complet

L'insomnie est un problème répandu qui affecte des millions de personnes à travers le monde. Elle se caractérise...

Le bien-être issu de la lecture : A ne pas sous-estimer

La lecture est une activité aux multiples bienfaits pour le bien-être. Elle est un véritable coffre à outils...