Marijuana médicale et maladie de Parkinson : est-ce sans danger ?

Date:

Partager sur

L’utilisation de la marijuana pour traiter les symptômes de la maladie de Parkinson suscite un intérêt croissant ces dernières années. Bien que le gouvernement fédéral n’ait pas encore approuvé la marijuana médicale en tant que telle, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a autorisé certaines thérapies utilisant des composants spécifiques de la marijuana. Par exemple, la FDA a approuvé les médicaments Marinol (dronabinol) et Cesamet (nabilone), qui contiennent du THC, pour soulager les nausées liées au traitement du cancer et stimuler l’appétit. Le THC est un composant actif du cannabis connu pour affecter l’humeur, le comportement et la pensée. De plus, la FDA a également autorisé l’utilisation du CBD (cannabidiol) dans un médicament appelé Épidiolex pour traiter l’épilepsie chez les enfants. Contrairement au THC, le CBD n’a pas d’effets psychotropes.

Les cannabinoïdes, tels que le CBD et le THC, agissent sur les récepteurs cannabinoïdes du cerveau, qui régulent les fonctions corporelles et semblent jouer un rôle dans la maladie de Parkinson, selon une étude publiée en 2017 dans la revue Cannabis and Cannabinoid Research. Cependant, le gouvernement fédéral n’a pas encore approuvé de formule spécifique à base de marijuana pour soulager les symptômes de cette maladie neurologique.

Alors que de plus en plus d’États ont légalisé le cannabis médical, de nombreux patients atteints de la maladie de Parkinson se tournent vers cette option pour soulager leurs symptômes. Certains ont constaté que les médicaments conventionnels étaient insuffisants et utilisent la marijuana pour améliorer leur sommeil, réduire l’anxiété ou atténuer les tremblements. Cependant, la marijuana ne fonctionne pas pour tout le monde et les médecins doivent faire des recommandations basées sur des conjectures éclairées, car il n’existe pas de normes claires en matière de dosage ou de fabrication des produits à base de cannabis médical.

Il y a des avantages potentiels à l’utilisation de la marijuana médicale pour les patients atteints de la maladie de Parkinson. Des recherches suggèrent que les cannabinoïdes peuvent protéger les cellules cérébrales grâce à leurs propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. De plus, la marijuana peut détendre les muscles et faciliter les mouvements, ce qui peut être bénéfique pour les personnes atteintes de rigidité musculaire due à la maladie de Parkinson. Cependant, il existe également des risques associés à la consommation de marijuana médicale, tels que des problèmes cognitifs, une tension artérielle basse et des effets indésirables tels que l’anxiété et les hallucinations.

Il est important de noter que les études sur l’efficacité de la marijuana médicale pour la maladie de Parkinson sont encore limitées et qu’aucun essai n’a encore prouvé son efficacité. Cependant, avec l’acceptation croissante du cannabis médical, de plus en plus de recherches sont menées dans ce domaine. Les National Institutes of Health ont récemment investi dans la recherche sur les cannabinoïdes, ce qui pourrait permettre de mieux comprendre les effets de la marijuana sur la maladie de Parkinson.

En fin de compte, la décision d’utiliser de la marijuana médicale pour la maladie de Parkinson est un choix individuel qui doit être fait en pesant les avantages potentiels par rapport aux risques associés. Il est recommandé de consulter un médecin pour discuter de cette option et de suivre attentivement la réponse du patient au traitement. Bien que certains patients puissent bénéficier de la marijuana médicale, il est important de souligner que cela ne fonctionne pas pour tout le monde et que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour développer des directives claires sur son utilisation sécuritaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles relatifs

Les bols chantants tibétains : Pourquoi faut il autant du bien ?

Vous cherchez un moyen original de vous détendre, de méditer et de faire vibrer votre âme ? Ne...

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Une étude révolutionnaire menée par des chercheurs de l'Université Simon Fraser et de Health Research BC au Canada...

Quelles maladies peuvent donner droit à l’invalidité catégorie 1 ?

La reconnaissance d'invalidité catégorie 1 est attribuée aux personnes souffrant d'un handicap les empêchant d'exercer une activité professionnelle....

Maladies transmises par les rats : une menace sérieuse pour la santé

Les rats sont bien plus qu'une simple nuisance. Ces rongeurs représentent un véritable danger sanitaire en raison de...